Alliée des personnes trans, WARNING apporte son soutien à la Marche pour les droits des personnes trans qui se déroulera ce 9 août à 14h. Nous appelons toutes les personnes solidaires comme nous à se joindre au cortège.

En tant que groupe de réflexion et d’action travaillant sur le VIH/sida et la santé communautaire, nous appuyons tout particulièrement les revendications de la Marche rappelant « l’inaction du gouvernement et l’absence d’intérêt des organisations de lutte contre le VIH/sida à poser des actions pour développer des ressources pour les communautés trans alors qu’il y a un haut taux de prévalence du VIH » parmi elles.

Le collectif offre un constat : « lorsque des tentatives sont faites pour inclure les personnes trans, les ressources ne sont pas adaptées à [leurs] réalités et à [leurs] corps ». Force est de constater que du côté des organismes communautaires pour hommes gais et bisexuels, la sensibilité aux personnes trans ne transparait pas au niveau que l’on est en droit d’attendre dans l’offre de services. Le collectif exige donc « des ressources VIH/Sida spécifiques pour les personnes trans ainsi que l’abolition de la criminalisation du VIH/sida ». Pour ce faire, faut-il repenser la représentativité dans les conseils d’administration de ces organismes ? Faudrait-il effectuer une étude de besoins dans nos communautés ?

Du côté institutionnel, le gouvernement ne fait rien. Il ne reconnait pas encore spécifiquement la transphobie qu’il amalgame à l’homophobie… Cela a un impact structurel sur la santé sexuelle des personnes trans, et des personnes trans vivant avec le VIH particulièrement.

Solidairement, à demain !