Les modes de vie des gays changent à un rythme soutenu. Le foisonnement des associations et des établissements, la multiplication des actions pour la fin des discriminations et l’égalité des droits dans tous les aspects de la vie sociale ou professionnelle, l’affirmation du couple depuis le PaCS, le succès de la gay pride montrent que les gays vivent dans un rapport dynamique à la société. De plus en plus de gays vivent leur sexualité de façon décomplexée et cette transformation, associée à l’apparition de nouveaux traitements, a des répercussions de grande ampleur dans les façons de vivre la réalité du sida.

Santé et sexualité sont au coeur de la vie des gays. Séropos ou séronegs, non seulement nous ne vivons plus toujours le VIH comme une coupure de notre propre corps, une interdiction de vivre, d’aimer, de faire la fête, mais nous devenons plus créatifs dans notre physique et notre mental. Nous expérimentons de nouveaux styles de vie, nous inventons un nouveau souci de soi.

Pourtant les contaminations VIH dans le milieu homosexuel restent à un niveau élevé et l’usage du préservatif est moindre. La dernière enquête presse gay pointe à nouveau le risque important de reprise des contaminations. Ces phénomènes sont internationaux et questionnent la validité des approches actuelles de prévention. De plus en plus d’experts et de militants associatifs plaident pour un renouvellement de celle-ci via une démarche élargie à l’ensemble des déterminants et facteurs de santé qui concernent les hommes gays. Dans différents pays des structures LGBT ou de lutte contre le sida ont intégré des projets de santé gaie et de bien-être, en particulier dans le cadre de leur action contre le VIH.

Face à ces évolutions majeures, l’association Warning organise une conférence internationale à Paris sur le thème « VIH et Santé gaie : nouveaux concepts, nouvelles approches ». Des États-Unis, d’Australie, du Canada, d’Europe et de France, des chercheurs de stature internationale, des militants, des pratiquants acharnés des plaisirs gays viennent en débattre avec vous.

Plus d’infos : http://sante-gaie2005.thewarning.info

 

Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’année Sida grande cause nationale 2005. Il bénéficie du soutien de la Direction Générale de la Santé, la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales d’Ile-de-France, de l’INPES, et du parrainage de l’Agence Nationale de Recherches sur le Sida.

VIH et Santé gaie – Paris 2005