Avec une armoire à pharmacie à domicile, les petits bobos du quotidien pourront normalement se gérer sans que l’on ait besoin de se rendre chez un médecin, ni même dans une pharmacie. Mais, c’est à la condition que votre pharmacie familiale soit bien équipée. Nous vous proposons, à travers cet article, les indispensables à avoir dans votre armoire à pharmacie pour vous garantir une bonne santé en tout temps.

Outils de pansements et de désinfection

À la maison, on n’est pas toujours à l’abri des petites chutes. Un glissement dû à un jouet qui traîne, une blessure au couteau en cuisine, un léger choc à la tête contre la table de nuit : tout peut arriver. Mais, pour ces cas relativement bénins, vous n’aurez pas forcément besoin de vous déplacer jusqu’à l’hôpital. Certains gestes de premier secours peuvent vous soulager, si vous disposez du nécessaire à la maison.

Pour parer à ces éventualités, prévoyez dans votre armoire à pharmacie, des produits désinfectants qui empêcheront les batteries d’infecter les plaies. Achetez des antiseptiques bien connus (Biseptine qui idéale pour les enfants, Bétadine, Mercryl, Merfène, Mercurochrome, Éosine…). Vous pouvez également vous procurer de l’alcool éthylique à 70°. Souvenez-vous cependant qu’il ne faut jamais en mettre directement sur la plaie.

Ces produits existent en pipette individuelle, en bouteille, et en spray. À vous le choix. Pour stopper l’hémorragie sur les plaies, avoir de l’eau oxygénée en réserve est aussi conseillé.

Par ailleurs, vous devez prévoir des outils pour faire le pansement de votre plaie dès que vous l’avez désinfecté. Les plaies non pansées ont parfois tendance à macérer et ainsi à rendre difficile la cicatrisation. Les indispensables de votre armoire à pharmacie en la matière sont :

  • Les compresses ;
  • Les bandes de fixation et sparadraps ;
  • Les bandes de contention ;
  • Le coton ouaté…

Pour pouvoir effectuer votre pansement, vous aurez certainement aussi besoin d’une paire de gants à usage unique et de petits ciseaux. Vous aurez également besoin d’une pince à échardes et/ou pince à épiler ainsi que des épingles à nourrice.

Instruments de mesure des constantes physiologiques

Les petits soins à domicile passent aussi par la surveillance des paramètres vitaux.

Pour cela, vous devez avoir dans votre armoire, des appareils comme :

  • Le thermomètre ;
  • L’oxymètre de pouls ;
  • Le tensiomètre…

Prendre sa température est par exemple important lorsqu’on est malade. Si vous êtes malade ou s’il s’agit d’un membre de la famille, la mesure de la chaleur corporelle permet de déceler une fièvre et d’en apprécier le niveau de gravité. C’est pourquoi vous devez forcément avoir quelque part dans votre pharmacie de maison, un thermomètre.

On n’imagine par ailleurs pas une armoire à pharmacie sans tensiomètre. Suivre régulièrement sa tension est en effet très important pour surveiller son état de santé général. Cette précaution permet de prévenir une hypertension artérielle et de se mettre ainsi à l’abri de ces corollaires que sont les lésions des reins, du cœur, des vaisseaux sanguins… Si vous êtes hypertendu, cet outil vous permettra d’apprécier l’efficacité de votre traitement.

Un tensiomètre est aussi utile pour mesurer approximativement sa fréquence cardiaque. En ces temps où les accidents vasculaires cérébraux sont de plus en plus fréquents, mesurer régulièrement sa fréquence cardiaque est un geste qui peut sauver. 60 000 personnes perdent chaque année la vie parce qu’elles n’arrivent pas à repérer les signes avant-coureurs d’un AVC.

Un oxymètre de pouls peut de même servir à mesurer en temps réel la fréquence cardiaque chez l’enfant ou l’adulte.

Autres outils pratiques

Quelques petits instruments auront également leur place sur la liste des équipements de votre armoire à pharmacie. En premier, équipez-vous d’un pilulier. Cet instrument est destiné à vous aider dans le tri et la prise de vos médicaments en accord avec le traitement indiqué par le médecin. Il est d’autant plus utile lors d’un maintien à domicile quand on sait que la prise de médicaments peut s’avérer difficile en ces moments. Somme toute, le pilulier vous permet de gérer vous-même votre traitement et de sauvegarder votre sérénité face à la complexité de certaines posologies.

Un autre instrument qu’il est important d’avoir dans son armoire à pharmacie, c’est le coupe-comprimé. Il permet de couper en toute sécurité ses comprimés en 2 ou en 4 sans faire d’efforts et sans disperser ses médicaments. L’outil est encore plus utile pour la prise de médicaments par des personnes âgées, des enfants ou des personnes ayant des troubles de la déglutition. Sa petite taille en fait un objet pas du tout encombrant dans votre boîte à pharmacie à la maison. Sur cette dernière, vous pouvez en savoir plus sur ce site.

Pour ceux qui ne supportent pas d’avaler un comprimé, ou ont des troubles de la déglutition, le broyage de médicaments est une opération incontournable. Le broyeur de comprimés est alors utile pour faciliter la réduction en poudre fine des médicaments.

Les médicaments immanquables

Une armoire à pharmacie n’aurait pas de sens sans médicaments à l’intérieur. Ce n’est cependant pas un dépotoir où on peut déposer tout ce qu’on trouve comme médicaments. Il ne faut alors la remplir que selon les nécessités de ses potentiels utilisateurs. Certains besoins et allergies étant plus fréquents que d’autres, nous vous proposons une liste des classes de médicaments à privilégier.

Les antalgiques

Après une longue journée ou à la suite d’intenses activités physiques, les douleurs et courbatures s’invitent souvent à l’ordre du jour. Vous avez l’impression d’avoir été lapidé quelques instants plus tôt. À ce moment précis, aller à la pharmacie est l’une des choses les plus difficiles à faire. La conséquence est que vous passerez de sales heures. C’est pourquoi il vaut mieux avoir chez soi des médicaments pour lutter contre ces états physiques.

Privilégiez le paracétamol (Doliprane, Dafalgan, Efferalgan). Il agit au niveau périphérique de la douleur pour la cerner rapidement. Ajoutez aussi à votre pharmacie quelques anti-inflammatoires (Aspegic, Aspro) ou de l’ibuprofène au cas où le paracétamol ne serait pas très efficace pour vous. Sachez cependant que les anti-inflammatoires sont aujourd’hui très critiqués pour leurs effets secondaires. Les doses journalières recommandées ne doivent donc pas être dépassées.

Des pommades pour les troubles cutanés

Sur l’itinéraire thérapeutique, on rencontre souvent des troubles cutanés extrêmement gênants. Ces troubles se manifestent souvent par des rougeurs, des plaques, un dessèchement, un tiraillement… Ce sont des réactions cutanées qui sont consécutives à l’administration systémique de certains produits pharmaceutiques. Que vous consommiez donc vos médicaments par voie entérale (voie digestive) ou parentérale (voie autre que digestive) vous êtes susceptible de développer ces réactions. Et à leur apparition, il ne serait pas très intelligent de vous rendre aux urgences ou de faire le tour de la ville pour trouver une pharmacie. Approvisionnez d’avance votre armoire à pharmacie de pommades pouvant atténuer ou éliminer les effets de ces troubles. Entre autres pommades que vous pouvez acheter dans votre pharmacie familiale, on peut citer :

  • Le Diprosone ;
  • Le Protopic…

Des antipyrétiques

La fièvre est un symptôme extrêmement fréquent dans les ménages, notamment chez les enfants.

La fièvre est le moyen par lequel l’organisme arrive à lutter contre les infections virales qui rôdent autour de lui à tout instant. C’est donc, dans la majorité des cas, une réaction normale, temporaire et banale. Si le traitement de la fièvre n’est pas toujours recommandé, l’inconfort qui s’associe à elle (frissons, douleurs, courbatures…) ne fait pas toujours du bien au malade. Des traitements antipyrétiques peuvent bien soulager cet inconfort et faire baisser la fièvre. C’est donc tout à fait normal que cette classe de médicaments figure dans votre armoire à pharmacie. Pour les enfants et les femmes enceintes, prévoyez un peu de paracétamol dans votre pharmacie. Pour les adultes par contre, de l’aspirine, du diclofénac, du kétoprofène et du naproxène feront l’affaire.

Des antidiarrhéiques

On n’est jamais à l’abri d’une diarrhée. Après une soirée bien arrosée ou en raison d’une gastro-entérite, il se peut que vous présentiez des signes de diarrhée. Face aux allers-retours intempestifs entre votre chambre et vos toilettes, il faut agir. Et vous n’aurez pas toujours le temps d’aller à la pharmacie. Une diarrhée, ça peut beaucoup occuper en effet. Anticipez donc ces situations en ayant sous la main des produits antidiarrhéiques. Nous vous conseillons de disposer en tout temps dans votre pharmacie familiale, de Smecta ou de Tiorfan. Peuvent également s’ajouter à la liste :

  • Les sachets de solutions de réhydratation ;
  • Le Lopéramide ;
  • Le Diphenoxylate ;
  • La Racécadotril…

Les antiasthéniques contre la fatigue

La fatigue est une plainte très fréquente en médecine. Entre 10 et 25 % des personnes qui consultent un médecin généraliste s’en plaignent. Elle peut être due à un manque de sommeil, à des efforts prolongés, à certaines conditions psychologiques, à un rythme de vie trépidant… Quelle qu’en soit l’origine cependant, le traitement de la fatigue peut se faire à la maison, à moins que cela ne devienne chronique. À ce titre, vous devez toujours avoir à la maison, dans votre armoire à pharmacie, des produits antiasthéniques. Ce sont des mélanges d’acides aminés, de vitamines, de sels minéraux et cocktails stimulants. Visez les produits contenant de la vitamine C. Nous vous conseillons d’acheter des produits comme :

  • Le Ca-C 1000 Sandoz ;
  • La Vitamine C 1000 mg effervescent UPSA…

Des antitussifs contre les crises de toux

À l’approche de l’automne ou de l’hiver, les antitussifs ne doivent pas manquer dans votre armoire à pharmacie. Pendant ces saisons en effet, le risque d’être secoué par une toux est plus grand. Ce mal, très fréquent, peut considérablement altérer la qualité de vie, en vous causant des insomnies par exemple, lorsqu’il est nocturne. C’est pourquoi il faut pouvoir rapidement trouver quelque chose pour le calmer, dès qu’il apparaît. Stockez dans votre pharmacie familiale des produits tels les sirops antitussifs, le miel pur… Dans la catégorie des sirops, nous vous conseillons :

  • Le sirop Fluisédal ;
  • Le sirop Rhinathiol prométhazine…

Les veinotoniques pour les personnes âgées et les femmes adultes

Il est assez fréquent que les personnes âgées et les adultes, principalement les femmes, se plaignent de symptômes de l’insuffisance veineuse. Jusqu’à 30% des adultes sont concernés. Jambes lourdes, chevilles gonflées, douleurs le long des veines, varicosités et varices sont autant de plaintes enregistrées. Le fait est que pour des raisons encore inconnues de la médecine, la paroi des veines se distend parfois chez ces catégories d’individus et perd en tonicité. Les vaisseaux étant par conséquent dilatés n’arrivent plus vraiment à assurer la remontée du sang vers le cœur. Pour lutter contre ce mal et vous soulager à son apparition, il existe une large gamme de veinotoniques dont vous devez équiper votre pharmacie. Ces médicaments participent à la stimulation des veines. Il s’agit entre autres de :

  • L’Antistax ;
  • L’Endotelon ;
  • Le Daflon ;
  • La Jouvence Abbé Soury gel…

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont aussi des indispensables dans l’armoire à pharmacie. Il ne s’agit pas pour autant d’y emmagasiner tout ce qu’on trouve comme huiles essentielles. Les plus nécessaires sont :

  • Le Ravintsara ; 
  • Le Tea-Tree ;
  • L’eucalyptus radié ;
  • Le citron.

Le Ravintsara soulage la grippe et les infections qui y sont liées. De l’autre côté, le Tea-Tree peut être utilisé en cas de surinfections bactériennes. C’est également votre allié pour le renforcement du système immunitaire, surtout en période hivernale. Les propriétés bactériennes, antivirales et expectorantes de l’eucalyptus radié sont très utiles. La grippe et toutes les infections virales liées à la sphère ORL craignent cette huile.

Enfin, et vous vous en doutez certainement, ajoutez à votre armoire à pharmacie, des flacons d’huiles essentielles de citron. Le citron est connu pour faciliter la circulation sanguine et pour booster le système immunitaire. C’est aussi un allié de choix pour contrer la fatigue et vous donner plus d’énergie.

Comment bien gérer son armoire à pharmacie ?

Avoir une armoire à pharmacie, c’est déjà bien, mais bien la gérer est encore meilleur. Vous n’avez certainement pas envie de vous embrouiller ou de tomber des nues au moment de chercher un médicament dans votre pharmacie familiale. Suivez donc nos conseils pour garantir une bonne santé à votre armoire à pharmacie.

Choisir le bon endroit

Une armoire à pharmacie contient normalement des médicaments. Vous devez alors l’installer à un endroit où elle sera hors de la portée des enfants. Évitez aussi les endroits où elle sera exposée aux températures extrêmes ou à une trop forte lumière. Vous pourrez par exemple la placer dans la chambre à coucher des parents, mais en hauteur pour éviter que les petits y aient accès.

Privilégier les indispensables

On a beau envie de tout mettre dans l’armoire à pharmacie, cet équipement a une capacité fixe. Privilégiez donc les produits essentiels, ceux dont vous avez souvent besoin. En général, une armoire à pharmacie doit contenir le nécessaire pour désinfecter et protéger une blessure, les médicaments consacrés aux maux fréquents (le mal de tête, la fièvre, la diarrhée, le mal de gorge) un tensiomètre, et un thermomètre.

Séparer les médicaments enfants et adultes

Quand on ouvre l’armoire à pharmacie, c’est souvent pour une urgence. On n’a donc pas toujours le temps de vérifier si le médicament qu’on a en main est pour enfant ou pour adulte. Mieux vaut séparer ces médicaments maintenant pour ne pas se tromper au moment décisif.

L’actualisation de votre armoire à pharmacie

Il est important de débarrasser régulièrement votre armoire des produits périmés ou dont l’apparence est visiblement modifiée (changement de couleur, de forme, d’aspect…). Faites également la liste des médicaments que vous avez épuisés et réapprovisionnez votre armoire. Les médicaments inutilisés doivent eux aussi être retirés et amenés chez votre pharmacien.

Que retenir ? Bien que l’importance d’une armoire à pharmacie ne soit plus à démontrer, ce n’est pas un dépotoir qui reçoit tout. Certains médicaments et instruments y ont plus leur place que d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.