S’il y a un temps pour travailler (on parle de la période de vie active), il y en a un pour se reposer (on parle de retraite). Dans sa période active, l’homme dispose d’une certaine autonomie, c’est-à-dire de toutes les capacités et facultés nécessaires pour travailler et pour gérer ses activités quotidiennes (professionnelles, personnelles, etc.). À partir d’un certain âge et après plusieurs années d’activité, ces capacités (physiques, intellectuelles, psychologiques, etc.) tendent à faiblir progressivement et à affecter son autonomie. La période d’inactivité chez certaines personnes âgées est une période durant laquelle naissent également de nombreux autres troubles et handicaps tels que les maladies dégénératives, les troubles de l’audition, les douleurs articulaires, les troubles alimentaires, etc. La gestion de la vieillesse devient alors compliquée, surtout lorsque l’on n’a aucun accompagnement. Le besoin de se faire assister à domicile devient donc indispensable. Quelles sont alors les solutions à mettre en œuvre pour assurer l’autonomie des personnes âgées chez elles ? Il en existe une multitude. Lisez entièrement cet article pour découvrir quelques unes.

Sommaire

Choisir un moyen efficace de téléassistance

Si le numérique constitue un grand atout tant pour les adolescents, les jeunes que pour les adultes aujourd’hui dans tous les domaines, il aide aussi les personnes âgées à maintenir leur autonomie chez elles. Grâce aux nouvelles technologies, il est donc possible de suivre à distance le quotidien d’une personne âgée chez elle ou de secourir cette dernière en cas d’urgence : c’est ce qu’on appelle simplement téléassistance. C’est la meilleure technique adoptée par de plus en plus de personnes aujourd’hui pour sécuriser le quotidien de leurs proches seniors et pour donc assurer l’autonomie de ces derniers chez eux. Il existe différentes méthodes de téléassistance pour seniors.

Quelques solutions de téléassistance

Le bracelet détecteur de chute est l’une des solutions les plus efficaces pour assurer l’autonomie des personnes âgées chez elles. Un bracelet détecteur de chute est en fait un outil qui permet de prévenir d’éventuelles chutes une fois placé au poignet du senior lorsque celui-ci est sous surveillance. Le dispositif envoie automatiquement un signal au service de télé assistance pour notifier un danger. Le service se chargera alors d’envoyer rapidement un secouriste professionnel sur les lieux.

Les capteurs de mouvements constituent également des systèmes efficaces pour assurer la sécurité des personnes âgées chez elles. Ces capteurs sont des dispositifs, qui complètent la téléassistance et permettent d’analyser à distance les comportements du senior au quotidien lorsqu’ils sont disposés à certains endroits dans le logement du senior. Une alerte parvient automatiquement au service de téléassistance en cas de danger ou d’immobilité prolongée.

Il est également possible de mettre à disposition des seniors des téléphones portables à claviers simplifiés pour leur permettre de passer des appels en cas de malaise ou de danger. Ce système s’emploie uniquement avec des seniors qui ne présentent aucun handicap, mais qui souhaitent juste avoir une certaine autonomie chez elles.

Les montres de géolocalisation sont également des solutions efficaces qui assurent la sécurité du senior hors de la maison, surtout dans un espace public.

Une autre solution de téléassistance connue et recommandée est la visioassistance. Elle consiste à avoir une certaine visibilité sur l’état de la personne en question à travers les dispositifs (bracelet classique et médaillon) sous forme de caméra webcam.

Choses à faire avant de choisir un mode de téléassistance pour senior

Il vous reviendra de prendre en compte un certain nombre d’éléments en l’occurrence le mode de vie de la personne en question avant de choisir le mode de téléassistance adapté à ce mode de vie pour votre parent. Pensez à prendre en compte :

  • le caractère psychologique de votre parent (si votre parent a des troubles cognitifs, il ne pourra pas utiliser ou porter efficacement l’outil de téléassistance mis à sa disposition ; dans ce cas, au lieu d’un bracelet de chute, pensez plutôt à choisir la solution de détection de chute automatique ou une option avec des capteurs de mouvement) ;
  • le caractère mobile de votre parent (si votre parent n’aime pas rester sur place et préfère se promener dans certains endroits isolés, vous devez savoir qu’une solution classique de téléassistance ne pourrait pas s’adapter à son cas ; pensez plutôt à des montres de géolocalisation ou des bracelets GPS, car le senior pourrait se perdre facilement quand il n’est pas accompagné) ;
  • des capacités de votre parent à manier un téléphone ;
  • etc.

Si vous ne savez pas comment garantir la téléassistance pour les personnes agées c’est très simple. De nombreux services professionnels de téléassistance et de qualité vous sont offerts en France. C’est le cas du réseau associatif de services à la personne ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) qui ne cesse d’accompagner depuis 1945 les seniors dans leur vieillesse afin de leur garantir une meilleure autonomie chez eux. Vous pouvez en savoir plus sur l’association ici.

Assurer un maintien efficace à domicile

Plusieurs études relatives à l’autonomie des personnes âgées en France ont révélé que 87 à 90 % des personnes âgées de 75 ans au moins préfèrent vivre chez elles pour y passer leurs vieux jours.

N’ayant plus les aptitudes nécessaires pour vivre normalement leur quotidien à la maison, il est important de leur assurer un maintien efficace à domicile afin de leur faciliter la vieillesse. À cet effet, il vous suffit de bien faire les aménagements des pièces de la maison pour adapter le logement afin de garantir l’autonomie du senior devant y résider.

Réussir l’aménagement du logement

Qu’il s’agisse d’une grande maison avec de nombreux habitants ou d’un petit appartement, il est important de le réaménager afin d’assurer efficacement le maintien d’une personne âgée dans la maison. Commencez alors par aménager les pièces principales du logement à savoir la chambre à coucher et le salon. Les personnes âgées qui souhaitent passer leur vieillesse à domicile passent généralement la plupart de leurs journées au salon ou dans la chambre. C’est pour cela que ces pièces doivent être aménagées de manière à s’adapter au logement et au handicap du senior, à faciliter ses déplacements et à lui garantir un certain équilibre. Par rapport à la chambre à coucher par exemple, faites-y de l’espace et réduisez tout encombrement afin de limiter les risques de chute. Essayez de maintenir le lit à une hauteur raisonnable (à l’aide d’un surélévateur de lit) afin de ne pas demander trop d’effort au senior à la montée ou à la descente de son lit. Pour permettre au senior de se maintenir en équilibre dans sa chambre, vous devez également y installer une barre d’appui de lit. Au salon, faites toujours de l’espace tout en l’équipant de meubles adaptés au handicap du senior. Il est important de penser à mettre à disposition du senior un téléphone sans fil pour lui permettre de passer facilement des appels depuis le lit ou le canapé en cas de chute.

Il n’est pas rare de voir des personnes âgées faire des chutes dans la salle de bain ou dans les toilettes. Pour donc les maintenir à domicile et leur garantir une certaine autonomie, il est important de penser à un aménagement adéquat de la salle de bain et des toilettes. Faites installer dans les toilettes de la personne concernée une barre d’appui de toilettes (préférez les barres d’appui de toilettes pour sols et murs et les barres d’appui pliantes pour w.c. avec fixation au mur). Pensez aussi à faire installer un rehausseur de toilettes et un cadre de toilettes pour aider votre parent à se tenir et se relever facilement. Au niveau de la salle de bain, essayez de limiter les risques de glissade en revêtant le sol de la douche d’un tapis antidérapant fermement collé au sol. Prévoyez aussi un siège de bain dans la salle de bain pour votre parent si celui-ci a du mal à s’asseoir dans la baignoire à cause de son handicap. Tout ceci lui garantira une certaine autonomie.

La cuisine également fait partie des pièces principales à réaménager pour assurer le maintien à domicile d’une personne âgée. Étant donné que le senior ne dispose que de faibles aptitudes pour cuisiner ou pour passer assez de temps à la cuisine, faites-y installer un mobilier et des appareils électroménagers accessibles et très faciles à manier.

Un autre endroit qui facilite les chutes des personnes âgées dans une maison c’est l’escalier. Pour garantir une certaine sécurité à un senior à la maison présentant surtout un handicap, il faut veiller à ce que les escaliers soient suffisamment éclairés, qu’ils comportent des rampes sur les deux côtés, qu’ils soient revêtus d’un tapis antidérapant, etc.

Tout senior doit avoir un certain contact avec l’extérieur pour s’épanouir d’une manière ou d’une autre. Si le senior dispose d’un jardin chez lui, il faudra réaménager ce jardin en extérieur tout en veillant sur l’éclairage de l’extérieur, les marches et les allées donnant sur la terrasse et dans le jardin.

Apporter une aide ménagère conséquente

Vu leur âge avancé, il n’est pas recommandé aux seniors de s’adonner aux tâches ménagères. Il faut nécessairement qu’ils soient assistés par une auxiliaire de vie ou par un proche de la famille. Si aucun membre de la famille n’est libre pour accompagner votre parent, n’hésitez donc pas à engager une auxiliaire de vie professionnelle et digne de confiance pour l’aider dans toutes ses tâches quotidiennes.

Fournir des soins médicaux adéquats à domicile

Si vous recrutez une auxiliaire de vie pour aider votre parent à domicile, sachez qu’elle n’est pas habilitée à s’occuper des soins médicaux. Les seniors sont généralement sous traitement, qu’ils aient un handicap spécifique ou non. Avec leur état de faiblesse, il n’est pas souvent recommandé de leur faire faire la navette entre le centre de santé et la maison ; d’où la nécessité de recruter une infirmière diplômée pour un suivi régulier à domicile. Pour plus de sécurité, préférez l’intervention directe ou déléguée du médecin traitant de votre parent.

Mettre en place de bonnes stratégies alimentaires pour seniors

L’autonomie d’une personne âgée passe également par l’adoption de bonnes habitudes alimentaires. Il n‘est plus à démontrer qu’avec l’âge, les besoins alimentaires des seniors deviennent de plus en plus compliqués et donc spécifiques. Les personnes âgées elles-mêmes en sont bel et bien conscientes et n’ont pas d’autre choix que se s’adapter à la nouvelle routine alimentaire. Il faut alors vous rapprocher d’un spécialiste nutritionniste pour seniors pour vous aider à mettre en place de bonnes stratégies alimentaires pour votre parent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.