Il vous arrive de ressentir des douleurs au niveau de votre talon ? Vous n’en connaissez pas forcément la cause ? Ces douleurs sont fréquentes ou pas ? La douleur au talon encore appelée talalgie est une douleur que l’on ressent en marchant surtout quand le pied touche le sol. Il est donc important de maitriser les causes de ce mal afin de savoir quel traitement lui appliquer. Dans cet article on vous dit tout sur les douleurs au talon : les causes, les traitements et les solutions. Toutes les informations seront à votre portée.

À propos des douleurs au talon

Le talus et le calcanéus sont les deux os qui forment le talon, de nombreux tendons et ligaments s’y retrouvent. En terme médical, on parle de talalgies pour désigner les douleurs au talon. Elles se caractérisent par des douleurs à divers endroits du talon :

  • l’arrière du talon ;
  • sous le talon ;
  • au niveau du talon même ;
  • le pourtour du talon.

En effet, la douleur se fait ressentir lorsqu’on pose le talon au sol, son intensité dépend de la zone touchée. Les douleurs dans le talon peuvent survenir après ou en plein mouvement (marche par exemple), ou même lorsque le talon est au repos. Il existe plusieurs types de douleurs au talon, car plusieurs zones peuvent être touchées. De même, le traitement dépend de la zone affectée.

L’importance des pieds, du talon

Nos pieds représentent les pylônes de notre corps. Si les douleurs dans votre pied sont négligées, elles peuvent se propager ailleurs dans votre corps et favoriser le développement d’autres syndromes. Le talon subit toute la pression du corps. Et c’est grâce aux talons que nous avons de l’appui, du soutien. Il est donc important de maintenir ce soutien en adoptant les bons gestes, les bonnes habitudes.

Nos pieds sont composés de 100 muscles, ligaments et tendons y compris, mais aussi de 33 articulations et 26 os. L’équilibre de votre corps et votre démarche dépendra en majeure partie de votre voûte plantaire. Le soutien que vous devez apporter à vos pieds dépendra donc de la forme que possède votre voûte plantaire.

Les différents types de douleurs au talon

Selon la zone affectée, les douleurs ne se dénomment et ne se manifestent pas de la même façon. Il existe plusieurs types de douleurs pouvant survenir au niveau du talon. Les plus courants sont :

  • la fasciite plantaire ;
  • l’éperon de talon ;
  • la tendinite d’Achille.

Les causes des douleurs au talon

Plusieurs facteurs peuvent entrainer des douleurs au niveau du talon. Il y a entre autres :

  • une spondylarthropathie: inflammation au niveau des articulations 
  • les maladies rhumatismales 
  • le rhumatisme psoriasique : caractérisé par une inflammation des articulations en plus d’un psoriasis
  • la goutte 
  • une artériopathie
  • la maladie de sever 
  • une névralgie sciatique
  • une fracture de stress
  • une tendinite
  • arthrite
  • une irritation nerveuse
  • un kyste (cas très rare)
  • un traumatisme neurologique
  • une bursite au talon (calcanéenne ou rétrocalcanéenne)
  • des bosses au talon
  • le syndrome du tunnel de tarse
  • tendinose d’Achille.

Les causes mécaniques et biomécaniques

Mais, il existe également des causes mécaniques ou biomécaniques pouvant provoquer des douleurs au talon :

  • La fasciite plantaire: encore appelée aponévrosite plantaire c’est elle qui maintient la voûte du pied. Elle survient lorsqu’il y a une déchirure, une inflammation ou une rupture du fascia.
  • La maladie de Sever: cause la plus fréquente des douleurs au talon chez les enfants. Elle survient en pleine croissance et se caractérise par l’inflammation du calcanéus. La maladie de Sever peut affecter un seul pied ou alors les deux à la fois. Elle touche également ceux qui font beaucoup de sport.
  • L’épine de Lenoir: encore appelée épine calcanéenne, elle est souvent la conséquence issue de la fasciite plantaire. On en parle lorsqu’il y a excroissance de l’os du talon. Cette pathologie est l’une des plus fréquentes en matière de douleurs au niveau du talon. Elle se caractérise par une proéminence de l’os à l’intérieur de votre talon. Une radiographie est alors nécessaire afin d’avoir une image visible du phénomène.
  • Les fractures de l’os: la douleur au talon peut être causée par une fracture. Dans ces cas-là, il est recommandé de faire une radiographie pour avoir un diagnostic complet.
  • Les crevasses: elles sont provoquées par la sécheresse de la peau de votre pied. Elles ne sont pas très graves, mais peuvent entrainer des infections à long terme. Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition des crevasses à savoir :
  • l’obésité
  • la pratique excessive du sport ou augmentation du rythme des activités
  • le port des chaussures inadaptées lors de la pratique du sport
  • des pieds trop plats ou trop creux
  • des pieds non musclés
  • des jambes inégales.

Autres causes possibles des douleurs au talon

Nous pouvons citer :

  • une déchirure ou rupture du talon d’Achille ;
  • une déchirure du tendon fléchisseur ;
  • une infection de l’os ou de la moelle osseuse (encore appelée ostéomyélite) ;
  • des problèmes de circulation sanguine ;
  • la goutte.

Comment se manifestent les douleurs au talon ?

Les symptômes que l’on peut remarquer ou ressentir sont variés. De ce fait, il peut s’agir :

  • des douleurs lorsque vous posez le talon au sol ;
  • des douleurs ressenties dans la zone de la voûte plantaire ;
  • des douleurs au niveau du bas de votre talon.

Ces douleurs sont particulièrement fortes lorsqu’elles viennent d’apparaître. Elles peuvent augmenter au fil du temps si rien n’est fait pour les soigner. Ceux qui en souffrent affirment que les douleurs sont beaucoup plus intenses, le matin au réveil.

Les complications au niveau des talalgies

Lorsqu’on néglige les douleurs au talon, des complications peuvent survenir. La douleur peut devenir très grave et vous empêcher de marcher ou de rester debout. On peut également noter un gonflement au niveau du talon. Il faut donc prendre en compte le mal et le traiter comme il se doit afin d’empêcher les complications.

Comment prévenir les douleurs au talon ?

Vous pouvez adopter plusieurs habitudes au quotidien pour éviter de souffrir des douleurs au talon :

  • si vous souffrez d’obésité, faites le nécessaire pour réduire votre poids afin d’exercer le minimum de pression sur votre talon ;
  • éviter de marteler constamment vos pieds sur des surfaces dures ;
  • optez pour des semelles adaptées à vos pieds, confortables et avec des talons larges ;
  • si votre cheville est blessée, assurez-vous de reposer votre pied et votre talon ; évitez tout mouvement brusque ;
  • évitez de marcher pieds nus sur les sols durs ;
  • le maintien d’un poids sain.

Comment soulager les douleurs au talon ?

Lorsque survient la douleur au niveau de votre talon, vous pouvez :

  • prendre des antidouleurs (sans ordonnance) pour atténuer la douleur ;
  • appliquer de la zone de la glace sur la zone où vous ressentez le mal, pendant 15 minutes environ ;
  • limiter la marche ainsi que tout mouvement impliquant votre pied ;
  • effectuer de la physiothérapie ;
  • éviter de rester debout ;
  • éviter de faire pression sur votre talon.

Si la douleur persiste et qu’en plus vous remarquez l’apparition de gonflements, de rougeurs, contactez immédiatement votre médecin pour suivre un traitement adéquat.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Si malgré les méthodes de soulagement les douleurs persistent, vous devez vous inquiéter. Si vous êtes incapable de marcher à cause du talon douloureux, si la douleur se manifeste même lorsque votre pied est au repos, il faut impérativement aller consulter un médecin. Si en plus, l’arrière de votre pied se décolore et se gonfle alors votre état est alarmant.

Vous pouvez aussi déceler des signes d’infection tels que la fièvre, la chaleur, la rougeur ou d’autres symptômes inhabituels. Tout cela prouve l’évolution et la complication du mal. Un professionnel est le seul habilité à vous prescrire des traitements, dans ces cas-là.

Comment traiter une douleur au talon ?

Lorsque les symptômes persistent et que l’état de votre talon semble s’aggraver, il est recommandé d’aller voir votre médecin. Celui-ci vous demandera d’effectuer une radiographie afin de déterminer la cause exacte et réelle de votre mal. En fonction du résultat de la radiographie, il vous donnera un traitement adéquat. Le traitement pourrait consister en plusieurs méthodes :

  • la prise d’un anti-inflammatoire
  • porter un attèle surtout les nuits afin de faciliter l’étirement de votre pied et soulager les douleurs matinales
  • porter des semelles qui seront adaptées à vos pieds
  • suivre des séances de kinésithérapie
  • porter des semelles orthopédiques
  • ajouter des talonnettes faites avec du gel de silicone, dans vos chaussures
  • hydrater les crevasses de votre pied avec des crèmes hydratantes
  • recourir à une chirurgie
  • perdre du poids si vous êtes obèse, afin de réduire la pression qu’exerce votre poids sur le talon
  • placez des supports d’arche dans vos chaussures
  • rembourrez vos chaussures pour qu’elles soutiennent au maximum vos pieds
  • faire recours aux orthèses et aux sangles
  • l’injection de corticostéroïde est également une option ; cela permet de soulager les inflammations
  • maintenez votre pied immobile en utilisant un plâtre amovible
  • s’étirer très souvent

Le traitement chirurgical des douleurs au talon

Lorsque vous faites recours aux traitements non chirurgicaux et que les douleurs persistent, il faudra alors recourir à la chirurgie. Il y a des chirurgiens spécialisés dans le domaine des pieds. Une consultation s’impose alors pour discuter des options qui s’offrent à vous pour ainsi déterminer ensemble le traitement chirurgical qu’il vous faut.  

Quelques conseils pour le soutien de vos pieds, de vos talons

  • portez des chaussures bien ajustées à vos pieds: les talons de vos chaussures ne doivent pas dépenser 4 cm et doivent être assez stables afin de ne pas dandiner. Optez toujours pour des chaussures avec des lanières réglables. les chaussures sans lacets ne sont pas recommandées. il doit y avoir un peu d’espace entre vos pieds et la chaussure que vous portez. De plus, les chaussures aux semelles amovibles sont les meilleures, car elles vous permettent d’insérer des orthèses ou d’autres semelles qui facilitent le soutien.
  • Éviter au maximum les surfaces dures : ils ont des effets néfastes sur votre voûte plantaire
  • ne marchez pas pieds nus: portez toujours vos chaussures afin de protéger vos pieds et vos talons.
  • Éviter les mouvements trop brusques: les rotations sur pieds et sur les sols durs entrainent rapidement des douleurs au niveau des talons.

Quels sont les remèdes naturels contre les maux de pieds en général ?

Il existe plusieurs remèdes faits maison qui vous permettent de soulager vos maux de pieds et de talon :

  • l’hydromassage: trempez vos pieds dans de l’eau froide, puis dans de l’eau chaude. Répétez ce procédé alterné pendant des minutes. Cette méthode permet à vos vaisseaux sanguins de se dilater et de se resserrer. La circulation sanguine est donc facilitée ;
  • faire rouler sous votre pied nu une balle de golf, de tennis. Si vous n’avez pas de balle, utilisez un rouleau de pâtisserie ou alors un rouleau spécialisé dans le massage des pieds. Vous pouvez en trouver dans les magasins ;
  • faire un exercice consistant à ramasser des crayons avec vos orteils. L’exercice permettra à vos pieds de se détendre un peu et la douleur est ainsi soulagée ;
  • gardez vos orteils écartelés pendant 5 secondes, grâce à une bande plastique. Répétez le procédé pendant quelques minutes. Cet exercice est recommandé pour ceux qui ont des douleurs issues du port de chaussures trop serrées ;
  • étirez votre tendon d’Achille lorsque vous ressentez une douleur particulière au niveau de votre talon, les matins ;
  • appliquez un bloc de glace sur le talon douloureux pendant des minutes soulage la douleur.

Les stimulants naturels

Ils permettent en général de soulager rapidement les douleurs que vous ressentez au niveau de votre pied. Ce sont des mixtures, des infusions, etc.

  • Essence de menthe (poivrée) + essence de romarin+ essence d’eucalyptus: ajoutez quelques gouttes (2 à 4) de chaque essence dans un récipient d’eau chaude ; puis trempez-y vos pieds ;
  • ajoutez 15 ml de teinture d’arnica à une bassine d’eau et trempez-y vos pieds ; le soulagement est instantané et circulation sanguine est améliorée ;
  • essence de clou de girofle et huile de sésame: mélangez les deux ingrédients et appliquez la mixture obtenue comme un baume, sur vos pieds ; massez jusqu’à pénétration complète du mélange ;
  • essence de camomille + essence de géranium + essence de lavande: mélangez ces trois essences puis ajoutez-y 45 ml d’huile de sésame ; massez vos pieds avec le baume ainsi obtenu ;
  • infusez de la menthe poivrée et prenez-en quelques tasses par jour.

Bon à savoir

L’os du talon est le plus gros de tous les os du pied. Il est également d’une vulnérabilité sans pareille. Porter des talons trop hauts favorise les dysfonctionnements qui causent les douleurs. Le port des sandales et des tongs provoque l’étirement du fascia plantaire. Il est donc important de porter des chaussures adaptées à nos pieds et favorisant leur soutien. Optez pour des chaussures de génie biomédical si possible ; ils aident nos pieds à soutenir toute la pression corporelle qu’ils doivent subir.

Les douleurs au talon font partie de notre quotidien ; beaucoup de facteurs peuvent favoriser leur apparition. On peut donc faire recours à de l’auto-soin qui passe par des exercices, des massages, des infusions, etc. Pour les personnes souffrant d’obésité, un régime et des exercices physiques réguliers s’imposent afin de réduire votre poids. Mais lorsque le mal persiste ; il faut absolument aller voir un chirurgien du pied afin d’avoir le traitement adéquat.

On peut essayer de prévenir les douleurs au talon, les éviter en adoptant de bons gestes. Par exemple, porter des chaussures pas trop serrées réduit considérablement les risques de ressentir une douleur au talon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.