Considérée comme un trouble de la miction bénigne, l’incontinence urinaire est parfois négligée. Pourtant, ce problème peut être une véritable source d’inconfort s’il n’est pas traité. Quelles sont les causes d’une incontinence urinaire ? Quels sont les bons réflexes pour prévenir et traiter ce problème ? Nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur l’incontinence urinaire.

Qu’est-ce qu’une incontinence urinaire ?

Communément appelée « fuite urinaire », l’incontinence urinaire se manifeste par une expulsion involontaire de l’urine. En France, ce problème touche plus de 6 millions de personnes. 25 % d’entre elles sont des femmes, selon les dernières statistiques.

Il existe plusieurs types d’incontinences urinaires :

  • l’incontinence urinaire d’effort est la forme la plus répandue de fuite urinaire. Elle concerne plus de 50 % des cas enregistrés. En général, ce trouble est provoqué par une forte pression exercée sur l’abdomen. Plus concrètement, une petite quantité d’urine fuit accidentellement à la suite d’un éclat de rire, d’une toux, d’un effort physique ou d’un éternuement ;
  • l’incontinence urinaire d’urgence, quant à elle résulte d’une hyperactivité de la vessie. Elle se manifeste par une envie fréquente d’uriner. Pour ce type de pathologie, les personnes n’arrivent pas à se contrôler.

Il se peut que ces deux symptômes apparaissent en même temps. Dans ce cas-là, on parle d’incontinence urinaire mixte.

L’incontinence fonctionnelle de son côté touche particulièrement les personnes âgées. En raison des problèmes de mobilité, les seniors perdent quelques gouttes d’urine avant d’arriver aux toilettes.

Il faut noter que le post-accouchement et la ménopause figurent parmi les périodes où les fuites urinaires surviennent fréquemment. Il est parfois indispensable de porter des produits d’incontinence pour adultes pour améliorer votre confort. Pour satisfaire toutes les demandes, une variété de protections absorbantes est disponible sur le marché : des changes, des slips, des tampons, des étuis péniens, des coquilles pour hommes. Ces dispositifs peuvent être d’une grande aide pour pratiquer en toute sérénité une activité physique sans être troublé par une légère fuite urinaire.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

Il existe plusieurs causes de l’incontinence urinaire. Mis à part les problèmes physiologiques, d’autres facteurs externes peuvent aussi être à la source d’une fuite urinaire.

Le relâchement musculaire

À la suite de grossesses multiples, il n’est pas rare que les muscles du périnée perdent leur tonicité. Par conséquent, il est de plus en plus difficile de retenir l’urine. Certaines pratiques comme l’usage d’une ventouse lors d’un accouchement peuvent aussi provoquer un traumatisme sur les muscles du périnée. Ce qui accroît les risques d’apparition d’incontinence urinaire.

Le vieillissement

Avec l’âge, le taux d’œstrogène est en baisse. Ce phénomène naturel provoque inévitablement l’affaiblissement des muscles pelviens et des sphincters, autrement dit, l’apparition d’une fuite urinaire. L’incontinence urinaire peut aussi être causée par le vieillissement de la vessie et de l’urètre. Après la ménopause, de nombreuses femmes souffrent d’un prolapsus (affaissement) du vagin. Cette situation entraîne un dysfonctionnement de l’évacuation de l’urine.

Les problèmes de santé

Il est important de préciser qu’une multitude de pathologies peuvent causer une incontinence urinaire. On peut citer entre autres :

  • l’infection urinaire ;
  • le cancer de la vessie ;
  • l’adénome de la prostate ;
  • les maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer, la démence ou la maladie de Parkinson…

L’obésité

Certains facteurs comme l’augmentation de la masse pondérale peuvent favoriser l’apparition de l’incontinence urinaire. Tout comme un effort physique, la graisse provoque une pression sur l’abdomen.

Pour diagnostiquer les causes d’une incontinence urinaire, les médecins procèdent généralement à une série d’analyses. Sachez qu’il est également recommandé d’établir un « calendrier mictionnel ». Ce document a pour objectif de noter pendant une période déterminée le volume et la fréquence des mictions.

Comment prévenir l’incontinence urinaire ?

boissonsTout le monde peut être concerné par un problème de fuite urinaire. Sachez qu’il existe plusieurs solutions simples et efficaces pour être à l’abri de ce désagrément.

Limiter la consommation des boissons diurétiques

Pour être en bonne santé, rien ne vaut qu’une meilleure hygiène de vie. Pour être à l’abri des problèmes d’incontinence urinaire, il est primordial de réduire la consommation des boissons telles que :

  • le café ;
  • le thé ;
  • les boissons gazeuses ;
  • l’alcool.

Il est également conseillé d’éviter de boire de l’eau avant de vous coucher. Cela limitera les risques d’incontinence urinaire pendant votre sommeil.

Maintenir une alimentation saine et équilibrée

Pour lutter efficacement contre les fuites urinaires, il est important d’éliminer tous les facteurs qui sont susceptibles de provoquer ce problème. Par exemple :

  • misez sur les légumes et les fruits riches en fibres pour équilibrer votre poids ;
  • bannissez dans votre alimentation tous les produits qui risquent d’irriter votre vessie. On cite en l’occurrence les épices et les fruits acidulés ;

Pour ménager votre vessie, il est essentiel d’éviter les problèmes de constipation. Pour cela, n’hésitez pas à consommer des aliments qui favorisent le transit intestinal : les salades vertes ; les asperges ; les poireaux ; les tomates…

Rééduquer les muscles pelviens

La rééducation périnéale est une solution efficace pour prévenir une incontinence urinaire d’effort. En effet, cette technique permet de renforcer en douceur les muscles du périnée.

Pour obtenir des résultats tangibles, il est indispensable d’effectuer entre 10 à 15 séances de rééducation périnéale. Les exercices de base consistent à enchaîner des mouvements de contraction et de relâchement des muscles du plancher pelvien.

Sachez que la rééducation périnéale s’adresse à toutes les femmes, quel que soit leur âge. Il est vivement recommandé de réaliser de manière régulière les exercices de base à la suite d’un accouchement par voie naturelle.

Quelle prescription médicale pour traiter l’incontinence urinaire ?

médicamentsUne incontinence urinaire ne doit pas être prise à la légère. Il est préférable de consulter un médecin pour éviter que le problème ne s’aggrave davantage.

Prendre des médicaments

Vous souffrez de fuite urinaire ? Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour atténuer l’hyperactivité de votre vessie :

  • les anticholinergiques, l’un des médicaments les plus courants pour apaiser les fuites urinaires d’urgence, permettent de contrôler les contractions de la vessie. Cependant, de nombreux effets secondaires peuvent apparaître au cours du traitement, entre autres la sécheresse buccale ; la somnolence ; la constipation ; la tachycardie… ;
  • le botox, un produit qui permet de retarder l’apparition des rides, peut aussi être utilisé pour traiter l’incontinence urinaire ;
  • les ovules d’œstrogènes de leur côté sont idéaux pour améliorer la tonicité des muscles du périnée. Cette médication est généralement prescrite aux femmes ménopausées.

Quel que soit le type de médicaments, il est indispensable d’obtenir un avis médical avant de commander un traitement. 

Tenter l’électrosimulation

La rééducation périnéale nécessite une bonne maîtrise des exercices de base. Pour traiter efficacement une incontinence urinaire, l’électrosimulation est une option intéressante pour faire travailler les muscles du périnée. Elle consiste à introduire une sonde dans le vagin afin de provoquer une contraction du périnée.

Sachez que cette méthode est totalement indolore. Il est même possible d’acheter d’un dispositif d’electrosimulation auprès des pharmacies du quartier.

Recourir à la chirurgie

Dans les cas les plus graves, les médecins peuvent recommander la chirurgie pour traiter une fuite urinaire. Selon le type d’incontinence urinaire, les professionnels de santé peuvent proposer l’une de ces interventions :

  • l’insertion de bandelette sous l’urètre ;
  • la pose de ballons ajustables pour pallier les fonctions de l’urètre ;
  • le remplacement du sphincter par un dispositif artificiel ;
  • l’installation d’un « pacemaker de la vessie », plus précisément d’un dispositif qui contrôle les nerfs de la vessie.

Il faut savoir que la chirurgie s’agit d’un ultime recours pour apaiser une incontinence urinaire.

Quels remèdes naturels pour apaiser l’incontinence urinaire ?

tisanesL’incontinence urinaire d’effort est gênante. Cependant, il est rare que les médecins prescrivent des médicaments pour arrêter ce type de fuites urinaire. Les remèdes naturels représentent une meilleure alternative pour traiter ce problème.

Les tisanes

Les tisanes font leurs preuves pour calmer les incessantes fuites urinaires. L’infusion de fleurs de lamiers jaunes et d’ortie jaune figure parmi les meilleures recettes de grand-mères pour apaiser les incontinences urinaires. Certains médecins recommandent aussi des tisanes à base de plante buchu pour traiter les infections urinaires. Cette espèce végétale, originaire de l’Afrique du Sud, possède des vertus antibactériennes et anti-inflammatoires.

Le yoga

D’après une étude réalisée à San Francisco, le yoga serait efficace pour lutter contre l’incontinence urinaire. Pour cette activité physique, les exercices se focalisent sur le renforcement musculaire du plancher pelvien. Après six semaines d’entraînement, les femmes qui ont passé ce test ont constaté une baisse probante de leur problème de fuite urinaire. Sachez que le yoga peut être pratiqué, quel que soit votre âge. Il contribue à l’affinement de la silhouette et à la gestion du stress.

La réflexologie des pieds

La réflexologie des pieds est une solution efficace pour soulager les fuites urinaires. Cette méthode consiste à stimuler des points comme le pôle du milieu ou encore les Cent Réunions. Elle permet aussi de traiter tous les problèmes du système urinaire et de vous débarrasser des toxines qui sont présentes dans le sang.

Parler d’incontinence urinaire est un sujet tabou. Pour preuve, une femme sur dix refuse de consulter un médecin pour apaiser ce problème. Cette démarche est pourtant inévitable afin de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Dans ce guide complet, vous avez pu trouver plusieurs conseils efficaces et fiables pour traiter et prévenir votre problème de fuite urinaire.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.