À l’instar de plusieurs autres maux, la hernie est un mal qui touche en général les personnes qui sont âgées de plus de 50 ans. Il ne faudra toutefois pas omettre le fait que certaines formes peuvent également apparaitre chez les enfants. Pour la reconnaitre, il faut bien entendu se baser sur divers symptômes dont les détails se trouvent dans l’exposé ci-dessous. Au sein de ce dernier, vous trouverez également des informations relatives aux différents types d’hernies, aux symptômes de ce mal ainsi qu’aux différentes solutions grâce auxquelles l’on parvient à en venir à bout.

La hernie, qu’est-ce que c’est ?

Une hernie désigne en réalité le déplacement de l’ensemble ou d’une partie d’un organe en dehors de la cavité qui est censée la contenir. Ce déplacement s’effectue par le biais d’un passage naturel.

Ce phénomène survient en général lors de la dilatation de l’une des parties d’un tissu au sein même d’une région musculaire qui est affaiblie. Même si en théorie elles peuvent apparaitre sur n’importe quelle partie du corps, les hernies sont beaucoup plus fréquentes à l’aine, entre les côtes et dans l’abdomen.

Différents types de hernies

Il existe différents types de hernies et nous pouvons entre autres citer :

  • La hernie diaphragmatique ou hiatale ;
  • La hernie inguinale ;
  • La hernie cicatricielle ou incisionnelle ;
  • La hernie ombilicale ;
  • La hernie paraœsophagienne ;
  • La hernie crurale.

La hernie diaphragmatique ou hiatale 

Ce type de hernie fait son apparition lorsqu’une partie de l’estomac forme une protrusion à l’intérieur du diaphragme (muscle séparant la région abdominale du thorax) par le biais de l’ouverture qui relie l’œsophage à l’estomac. Dans le cas où la paroi abdominale est trop affaiblie, cette hernie peut aussi faire son apparition durant l’enfance.

La hernie inguinale 

Elle se produit essentiellement lorsqu’une partie de l’abdomen (gros intestin ou intestin grêle) crée une protrusion au niveau de l’aine. Notons que la hernie inguinale est l’une des formes les plus répandues et elles touchent beaucoup plus les hommes. Contrairement aux femmes, ils sont en effet huit fois plus susceptibles d’y être confrontés. D’un côté ou des deux côtés de l’aine, cette hernie n’apparait en général qu’après 50 ans. Soulignons qu’elle touche en outre entre 9 et 10 % des enfants prématurément nés ainsi que 5 % des nouveau-nés.

La hernie cicatricielle ou incisionnelle 

La hernie cicatricielle survient quant à elle lorsque l’une des parties d’un intestin a formé une protrusion dans l’une des régions affaiblies de l’abdomen où a été effectuée une chirurgie.

La hernie ombilicale 

Assez semblable à la hernie inguinale, la hernie ombilicale ne fait son apparition que dans la région du nombril. Elle touche beaucoup plus les enfants et les nourrissons. Lorsque c’est le cas, le nombril ressort alors vers l’extérieur, surtout au moment où l’enfant pleure.

La hernie paraœsophagienne

Hormis le fait qu’elle est une forme plutôt rare, la hernie paraœsophagienne est aussi mortelle. Ceci est dû au fait qu’elle engendre le passage de l’ensemble de l’estomac dans la cavité thoracique.

La hernie crurale

Elle fait son apparition quand une partie de l’estomac crée une protrusion au niveau du passage qui est en temps normal utilisé par les vaisseaux sanguins qui se trouvent entre la jambe et l’abdomen.

Les principales causes d’une hernie

Même si elles résultent le plus souvent de la présence d’un point faible au sein de la paroi abdominale, de l’augmentation de la pression au sein de l’abdomen ou tout simplement d’une combinaison de ces deux problèmes, l’on ignore la principale cause de plusieurs hernies. Il faut par ailleurs souligner que la faiblesse d’une paroi abdominale peut être causée par une déficience de naissance. Elle peut aussi se développer au fil du temps à cause d’une chirurgie ou d’une blessure. L’âge constitue un facteur pouvant être à l’origine d’une hernie, car cette dernière peut se développer lorsqu’on passe le cap des 50 ans.

Du côté des adultes, les hernies de type hiatales peuvent apparaitre chez les personnes obèses ou les femmes enceintes à cause de l’importante pression qui est exercée sur la paroi abdominale. L’on peut également évoquer divers autres facteurs tels que :

  • La constipation (la tension qui existe lors de la défection) ;
  • Le soulèvement de poids lourds ;
  • L’éternuement et la toux prolongés.

Chez les hommes, l’on peut assister à l’apparition d’une hernie inguinale dans l’aine, surtout dans la région où se situe le canal inguinal. Il est question ici du lieu où les vaisseaux sanguins des testicules et le canal spermatique sortent de leur cavité abdominale pour aller au niveau du scrotum. À cet endroit, la faiblesse indéniable des tissus abdominaux peut alors permettre à la boucle de l’intestin de ressortir par le canal spermatique. L’on parlera dans ce cas de hernie inguinale indirecte. En revanche, lorsque la boucle de l’intestin sort par l’ouverture qui se trouve entre l’os pelvien et le canal inguinal, on parle de hernie inguinale directe.

En outre, chez les femmes, l’apparition de hernies inguinales est assez rare. Elles peuvent toutefois survenir dans les cas où les tissus chargés de maintenir en place l’utérus sortent de l’abdomen et par la suite, finissent par se lier aux tissus qui se trouvent à proximité de l’ouverture vaginale. Les hernies ombilicales peuvent également apparaitre dès la naissance. Elles se manifestent chez les adultes lorsqu’il existe une région assez affaiblie au niveau des tissus situés près du nombril et qu’une importante pression est exercée sur la paroi abdominale.

Les symptômes

En fonction du type de hernie dont il est question, les symptômes peuvent varier. Une personne qui souffre par exemple d’une hernie hiatale n’éprouvera la plupart du temps aucun symptôme particulier si les muscles du sphincter qui se trouvent à l’extrémité extérieure de son œsophage ne s’affaiblissent pas. Au moment où survient ce phénomène, la valvule qui est située entre l’œsophage et l’estomac ne pourra alors plus assurer une fermeture étanche. De leur côté, les acides de l’estomac n’auront d’autre choix que celui de se déverser dans l’œsophage. La personne éprouvera alors une douleur vive et des brûlures d’estomac. Une hémorragie peut aussi survenir. Durant la nuit, la personne touchée par cette hernie peut :

  • Connaitre un épisode de toux ;
  • Éprouver une grande sensation d’étouffement ;
  • Se sentir essoufflée.

Les symptômes et signes d’une hernie à l’aine (inguinale) sont :

  • Un véritable inconfort lorsqu’on soulève un objet ou qu’on se penche vers l’avant ;
  • La sensation de la présence d’une masse similaire à un œuf dans l’aine. Cette sensation disparait généralement lorsqu’on s’étend ;
  • La sensation d’inconfort durant un épisode de toux ;
  • Une importante douleur quand on fait de l’exercice ;

Si vous remarquez que la masse persiste ou qu’elle est désormais accompagnée de vomissements, de nausées ou de douleurs abdominales, il ne faut pas omettre la possibilité que la hernie soit alors étranglée ou obstruée. Même si ce type de situation se présente assez rarement, une hernie étranglée ou obstruée qui n’est pas rapidement traitée peut causer une gangrène, autrement dit un trouble qui risque d’être fatal et qui requiert une intervention chirurgicale en urgence. Les principaux symptômes dont il faut tenir compte ici sont :

  • Les douleurs ;
  • La coloration rouge de la peau ;
  • L’incapacité à uriner ;
  • Les vomissements ;
  • La décoloration bleuâtre de la peau.

Les enfants souffrant d’une hernie à l’aine étranglée présentent quant à eux des vomissements et de la fièvre et il est dans ce cas recommandé de très vite consulter un médecin. Les hernies inguinales pourront en outre passer inaperçues jusqu’au moment où la paroi abdominale s’affaiblit. Cela peut prendre des années au cours desquelles l’on sera confronté à de violents épisodes de toux et des efforts durant les selles. Ce type de hernie est aussi susceptible d’apparaitre beaucoup plus chez les fumeurs. Pour finir, nous pouvons évoquer le fait que les hernies paraœsophagiennes ne peuvent en général pas entrainer l’apparition de symptômes.   Toutefois, si tel est le cas, les signes auxquels il faut le plus prêter attention sont :

  • Les indigestions ;
  • Les haut-le-cœur fréquents ;
  • Les douleurs ;
  • Les nausées.

Traitement et prévention d’une hernie

Pour prévenir les hernies, les stratégies que l’on utilise généralement comprennent par exemple la perte de poids lorsqu’on a une surcharge pondérale ainsi que le fait d’éviter d’effectuer des activités qui créent une tension abdominale. À ce niveau, l’on évitera par exemple de soulever de lourds objets. Le plus souvent, pour traiter une hernie hiatale, les professionnels de la santé optent pour un soulagement des brûlures qui accompagnent ce mal. En dehors du changement du régime alimentaire de la personne touchée, un médicament peut aussi être prescrit. Une chirurgie ne sera indiquée qu’en dernier recours, notamment lorsque les traitements alimentaires et médicaux ont échoué.

Les hernies ombilicales et inguinales sont quant à elles éliminées généralement à l’aide d’une chirurgie. Cette dernière permet alors de replacer au bon endroit la masse qui a formé une protubérance. La région qui est affaiblie sera elle aussi renforcée grâce à une suture des muscles. Il est question ici d’une simple intervention que l’on pourra réaliser sous une anesthésie générale. La Low Impact Laparoscopy est elle aussi une innovante solution qui permet de traiter efficacement les hernies. Il est question ici d’une chirurgie que l’on réalise sous basse pression et que l’on combine à la micro cœlioscopie (des incisions quatre plus petites que celles conventionnelles). Cette solution présente plusieurs avantages indéniables à savoir :

  • La réduction de la douleur postopératoire ;
  • La réduction de l’impact de la chirurgie sur le corps ;
  • La réduction des besoins en analgésiques après l’opération ;
  • La réduction du nombre de points de suture.

Pour disposer en outre d’informations plus précises et plus détaillées sur cette innovante solution, il suffira de parcourir le site lowimpactlaparoscopy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.