Dans le contexte de malnutrition actuel, plusieurs personnes ont tendance à se rendre malades. Il s’agit d’un problème lié à l’organisme ou à l’environnement immédiat de la personne. Dans tous les cas de figure, le risque de tomber malade demeure grand lorsque les repas ne sont pas bien suivis. Parmi les nombreuses maladies, l’on peut citer l’obésité. C’est un mal qui repose principalement sur le surpoids. L’individu mal en point souffre sans s’en rendre compte de quelques erreurs minimes du quotidien. Pourtant, il est possible pour lui de les éviter. Vivre sans obésité implique une maîtrise de la maladie, de ses symptômes et des traitements disponibles.

Quelles sont les causes de l’obésité ?

Généralement, l’on rapproche l’obésité du facteur alimentation. Il est dit que lorsque vous mangez beaucoup plus qu’il ne faut, vous avez un surpoids à gérer. Cela est dû au fait qu’en exagérant sur la nourriture, on se crée des dépenses énergétiques faibles au niveau de l’organisme. En n’arrivant pas à digérer ou à consommer tout le produit ou le stock de nutriments, l’organisme en laisse trainer. Cela rend la personne graisseuse. Une accumulation de graisse entraîne une complication des petits maux existants et un avènement d’autres maladies extérieures. Tous les spécialistes ne sont pas d’accord avec cette explication. Ils estiment que la conclusion est trop hâtive, basée sur des faits pris à part. Selon eux, il faut considérer les facteurs environnementaux, héréditaires avant d’aborder ceux sanitaires.

Les facteurs environnementaux

Ils englobent les différentes situations dans lesquelles l’individu vit et tous les paramètres de sa vie sociale. Cela signifie que pour souffrir d’obésité, il faut par exemple faire partie d’un certain peuple vivant dans un milieu donné préférant certains types d’activités.

  • Le peuple: à en croire les différentes théories, lorsque vous faites partie d’un peuple plus enclin à prendre du poids, vous avez de fortes chances de souffrir de l’obésité. Cela signifie qu’il y a un lien entre votre communauté et cette maladie. C’est dire que votre peuple a des habitudes, des aptitudes, des inclinaisons qui le rapprochent de l’obésité.
  • Activité : être inactif ou participer à des activités passives peut entraîner l’obésité. L’inaction oblige l’organisme à devoir garder la graisse contenue dans les nutriments stockés. Selon que vous soyez un sportif qui adore toucher à la barre de traction Pull Up Mate ou un nonchalant qui préfère s’asseoir et tout remettre à demain, vous serez obèse ou pas.

Les facteurs héréditaires

De père en fils, de frère à sœur, les gènes sont presque pareils. Vous vous les transmettez de génération en génération. Cela suppose que vos chromosomes portent la même information que ceux de vos aïeux. S’ils ont souffert d’obésité, cela risque de vous arriver. Lorsque plusieurs membres de la famille ont été obèses, cela veut dire que vous pouvez l’être. Vous avez une plus grande propension à en souffrir. Vous avez alors à prendre plus tôt que les autres vos dispositions pour ne pas tomber malade. Le principal facteur à prendre en compte au niveau de l’hérédité demeure le rôle des parents.

Ainsi, une femme enceinte qui est obèse transmet inconsciemment à son rejeton des gènes d’indolence et de nonchalance. Ce dernier peut souffrir d’obésité sans pour autant avoir mangé beaucoup. Il y a des familles qui sont plus enclines à grossir ou à prendre du poids. Les membres d’une famille de ce genre ont facilement l’obésité. C’est dans ce cas de figure que l’on parle d’obésité. C’est dire que plus il y a d’obèses sur votre pedigree, plus rapide est votre adhésion à la famille des personnes en surpoids.

Les facteurs biologiques

Dans le domaine de la santé, l’obésité est perçue comme une dépense faible de calories. En consommant n’importe quel plat, on fait une réserve de calories. C’est dire qu’à chaque repas, à chaque consommation de nourriture, le taux de calories augmente dans le sang. C’est ce qui nous permet de déployer de l’énergie durant toute la durée du jour, du moins durant notre temps d’éveil. Les calories sont à éliminer obligatoirement. Si vous ne savez pas comment faire, visitez https://www.pullupmate.fr ; vous y découvrirez des centaines d’exercices pour perdre quelques kilos. Au cas où ce ne serait pas le cas, l’organisme en ferait une accumulation. Dans une telle posture, il se retrouve à canaliser le flux de calories. Cela vous rend inévitablement malade. Vous pouvez choisir ce que vous voulez comme exercice.

Or, pour éliminer les calories, il faut bouger, beaucoup bouger. Les calories ne s’éliminent que par l’activité physique ou intellectuelle. C’est un impératif à satisfaire si l’on espère fuir l’obésité. La priorité dans l’élimination des calories repose sur un travail de volonté. Vous devez pouvoir vous donner envie de réaliser vos rêves, de porter vos ambitions plus loin. Cela oblige soit à être en mouvement ou à réfléchir constamment. Vous souffrirez d’obésité seulement si vos calories sont en excès. Nombreux sont les exercices à faire pour maintenir une parfaite forme. Tu peux choisir par exemple de travailler sur les biceps pour dégraisser. 

Manifestations de l’obésité

Les manifestations de l’obésité sont pour la plupart en relation avec les différentes complications qui surviennent à la longue. La majeure partie des obèses se reconnaissent grâce à certains traits de caractère. Ce sont les symptômes.

  • La fatigue: un obèse souffre plus que d’habitude de la fatigue. Il a du mal à se lever et à faire des travaux durant une grande période. Il lui est difficile de faire certains gestes quotidiens qu’il avait l’habitude de faire. Dès que vous sentez que vous êtes déjà en train de perdre vos habitudes à cause d’une fatigue excessive, essayez de faire le test du poids.
  • Le surpoids: c’est le premier élément qui permet même à l’hôpital de faire un diagnostic clair de votre mal. Le médecin considère qu’avoir un poids qui n’adhère pas au canevas fixé pour les personnes normales est un problème. Lorsqu’il est en dessous de la normale, c’est du sous-poids. Lorsqu’il est au-dessus, l’on estime que c’est du surpoids, donc de l’obésité.
  • La nonchalance: un obèse a, comme mentionné plus haut, une plus grande difficulté à se déplacer. Ce n’est pas seulement un fait de paresse. Il lui arrive de vouloir faire des travaux ménagers par exemple, mais sa lenteur est plus grande. Cela signifie qu’il est engraissé. Son corps ne supporte pas vraiment l’excès. Ses membres n’arrivent plus à le porter. Les nerfs et les artères n’ont plus assez d’air pour faire circuler le sang.
  • La transpiration: c’est un effet de l’obésité. Les personnes qui souffrent de cette maladie ont trop de graisse dans le corps. Cela met une certaine lenteur dans leur métabolisme. Elles supportent difficilement la chaleur. Elles suffoquent rapidement dans une atmosphère chaleureuse. Dès que vous remarquez des bouffées de chaleur persistantes, faites une consultation chez un professionnel de la médecine.

Problèmes de santé associés à l’obésité

Lorsque ces symptômes à la base s’installent et deviennent plus visibles, cela peut entraîner des maladies plus graves.

Problèmes cardiovasculaires

Dans le rang des personnes en surpoids, le cœur est souvent plus sollicité. Il déploie beaucoup plus d’efforts.

Les problèmes cardiovasculaires constituent le quotidien des personnes obèses.

La graisse prend d’assaut les différentes artères. Elle finit par les empêcher de fonctionner librement. L’hypertension est la maladie la plus récurrente dans ce cas. Avec les problèmes de cœur, le risque de décès est très élevé. C’est plus difficile de passer aux opérations. On ne peut pas vous faire une transplantation de cœur directement. Le nouveau risque de ne pas être assez endurant. Une telle situation vous place au-devant de l’évidence. Vous êtes obligé de reconnaître votre fragilité cardiovasculaire.

Les problèmes d’os

Avec le poids de la graisse dans l’organisme, les os sont fragilisés. Tout le squelette ne tient plus vraiment en place. C’est dû à la surdose de graisse. Votre corps n’arrive plus à supporter votre poids. Vous marchez difficilement. Les ligaments ne tiennent plus le coup. Chaque partie du corps cède. Dans différentes situations, normalement bénignes, il se fait que vos os ne bougent pas à votre guise. Vous avez envie de faire certains mouvements pratiques ! Il est difficile en ces moments de réaliser une rétrospection. Il est trop tard. Votre corps est trop lourd pour vous. Vous n’avez plus l’énergie suffisante pour le tenir en laisse. Le problème n’est pas seulement au niveau des os.

Les problèmes de respiration

Lorsque l’obésité est à son plus grand sommet, vous avez du mal à respirer. Tout commence lorsque la masse corporelle freine le passage de l’air dans les différentes cavités du corps. Cela risque de vous surmener et de vous placer dans une posture délicate. C’est dire que votre organisme échappe à tout contrôle. Vous avez envie de travailler, mais vous ne le pouvez plus. Dans ce contexte, les arrêts cardiaques et les infarctus sont vite arrivés. Vous devez vous soucier de vos journées durant votre temps de veille et de votre respiration pendant votre temps de sommeil.

En fait, la nuit, vous avez des arrêts momentanés du cycle respiratoire. Vous manquez de consistance. Dans ces cas, il est facile que vous perdiez connaissance. Votre position sur le lit devient une donnée à surveiller. Peu importe les circonstances, vous êtes appelé à rester dans une posture de détente, histoire de laisser une plus grande marge de manœuvre à vos organes.

Le diabète

Cela fait partie des maladies qui s’installent une fois que l’obésité est en place. Le foie ne fonctionne plus comme il se doit. Il ne traite plus vos urines et ne règle plus les déchets. Si l’un de vos parents devient obèse, vous aurez beaucoup à faire à son chevet. En fait, en ces moments, le sucre prend possession de tout l’organisme. Il y a un dérèglement du fonctionnement des organes de régulation comme les reins et le foie. Tout passe dans votre sang. Une hypoglycémie est vite survenue. Le diabète peut encore s’aggraver au point d’attirer des maladies plus graves. C’est une maladie qui sert de voie d’arrivée à des problèmes de santé très délicats.

En réalité, ce n’est plus un cas à traiter à la maison. Au cas où vous tarderiez à faire interner la personne pour un suivi plus rigoureux, vous allez causer sa perte. La maladie peut lui ronger les organes et la pousser lentement vers la mort. Déjà, certaines parties du corps ne vont plus répondre comme à l’accoutumée. Vous serez forcé de les amputer pour ne pas gangrener tout le corps. Il est impératif de recourir à l’avis d’un professionnel pour gérer des situations de ce genre.

Traitement de l’obésité

Le traitement de l’obésité est souvent médical. Les professionnels de la santé vous prescrivent des médicaments spécifiques selon le cas. Cela veut dire qu’à ce stade, il n’y a plus de moyen d’éradiquer le mal par les moyens les plus simples. Même lorsque vous faites de l’exercice, votre corps ne le supporte plus. Les médicaments vous sont offerts en complément d’autres instructions. Le travail se fait sous la supervision d’une infirmière ou d’un membre du personnel de santé d’un hôpital. Dans cet ordre d’idées, vous n’avez plus à vous négliger. Tout se fait avec la plus grande rigueur et la discipline. Au cas contraire, vous risquez de perdre la vie.

On n’envisage la chirurgie que lorsque la situation est extrêmement grave. C’est dire que l’on n’a plus d’autre option pour obliger la personne à ne plus se goinfrer. Il faut commencer par les opérations les plus basiques. Elles consistent à régler le problème par la base. Chaque partie de votre organisme est visitée. Les cas les plus compliqués impliquent l’agrafage des parois de l’estomac. À ce niveau, il n’y aurait déjà plus de possibilités de faire un pontage gastrique, une chirurgie gastrique ou toute autre opération de réparation de vos organes.

Conseils pour éviter l’obésité

  • L’obésité a pour cause principale, on ne le dira jamais assez, le trop-plein de calories non éliminées. Pour ne pas déranger son organisme en traitant des maladies pareilles, il faut bien manger et faire de l’exercice.
  • Une alimentation saine et équilibrée : vous devez manger sain. Vos différents repas de la journée doivent répondre aux exigences des nutritionnistes. Cela commence par le petit déjeuner. Il doit être le repas le plus équilibré de la journée. Après cela vient le déjeuner. Il doit être léger, mais pas vidé. Il vous tient en forme jusqu’à la fin de la journée. Avant le dîner, prenez un petit repas léger : c’est le goûter. Ce n’est pas obligatoire. C’est seulement au cas où vous auriez faim. Le dîner ne doit pas être trop lourd. Vous devez habituer votre organisme à prendre un dernier repas simple.
  • De l’exercice : on vous parlera d’exercices quotidiens et réguliers. C’est seulement à ce prix que vous pouvez espérer avoir la pleine forme tout le temps. Vous ne devez plus vous habituer à rester dans un coin durant toute la journée. Vous pouvez par exemple vous abonner à un club de gym ou vous inscrire dans une équipe de sport en commun. Petit à petit, vous allez prendre l’habitude de dépenser de l’énergie. Votre corps en sera tonifié. À n’importe quel moment, vous pourrez faire des mouvements gymniques exceptionnels. Les plus grands sportifs sont loin de souffrir de l’obésité. Le sport est donc le remède le plus efficace contre l’obésité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.