L’une des maladies les plus fréquentes chez les humains est la migraine. Son apparition chez l’individu l’empêche souvent de mener toute activité en raison des douleurs qu’engendrent les crises. Si c’est votre cas, alors sachez que cet article est le vôtre. Découvrez dans cet article les causes, les symptômes, les méthodes de prévention ainsi que le traitement sur ce mal de tête d’intensité variable.

Migraine chronique : que savoir ?

La migraine est une maladie caractérisée par des maux de tête à outrance, des douleurs, des crises qui se manifestent fréquemment chez toutes les personnes, toutes catégories confondues. Cette maladie causée par plusieurs raisons présente souvent plusieurs symptômes lors des crises. Même si les symptômes diffèrent d’un individu à un autre, la migraine est bien sûr guérissable à travers un traitement à suivre.

Maladie héréditaire

La migraine n’épargne personne. Cet état de choses devrait amener les gens à se dire que c’est une maladie héréditaire. Ce qui n’est pas souvent le cas. Et pourtant, la migraine peut être une maladie héréditaire. La belle preuve est que dans certaines familles plusieurs personnes souffrent de la migraine. La migraine dont vous souffrez n’est pas forcement dû à un manque de repos. Elle peut être un héritage de vos parents.

Maladie hormonale

Même si cette maladie n’est pas causée par une hormone, ses effets sont souvent contrôlés par l’hormone. La migraine se manifeste plus chez les femmes que chez les hommes. Il faut noter que le cycle hormonal de la femme a une influence particulière sur la migraine. Ainsi, la période de la puberté est souvent la période où certaines femmes commencent à souffrir de la migraine. Ce n’est donc plus un secret de polichinelle que la migraine est plus influencée par la puberté. Lors de la grossesse, les crises de la migraine sont moins fréquentes et parfois rares.

Et parlant toujours des périodes où les crises de la migraine diminuent nous pouvons aussi citer la période après la ménopause. L’une des raisons qui justifient que la migraine est causée parfois par les hormones est que les femmes sont souvent confrontées quelques jours avant et après leurs menstrues. Ce type de migraine connu sous le nom de migraine cataméniale dure souvent dans le temps. 

Cause liée à la psychologie

Le stress peut être aussi à la base d’une migraine chez un individu. En fait l’individu qui est stressé ne se trouve plus dans tous ses états, cet état d’âme causé par le stress génère une migraine. Il faut également noter que la détresse et la dépression peuvent être à la base d’une migraine chronique. Car, la réflexion intensive et accélérée amène le cerveau à travailler à un rythme auquel il n’était pas habitué, ce qui provoque la migraine.

Consommation abusive des médicaments

De nombreuses personnes souffrent de la migraine chronique à cause de leur abus de consommation des médicaments. En effet, certaines personnes dès qu’elles sentent une moindre douleur à la tête prennent des médicaments ou pilules afin de calmer les maux.

À force de consommer fréquemment les médicaments à chaque malaise, les maux de tête deviennent aussi fréquents. Ce comportement loin d’aider les patients à guérir leur migraine, entraine malheureusement l’aggravation de celle-ci. Les simples jadis maux de tête se transforment donc en migraine chronique.

L’automédication

La majorité des personnes en cas de maladie ou de malaise ne prennent pas le soin de consulter un spécialiste pour une prescription du médicament pouvant remédier à leurs maux ou maladie. Il n’est pas donc rare de voir certaines personnes s’auto-prescrire des médicaments de leur choix.

Ce comportement est très grave puisque tous les médicaments n’ont pas les mêmes effets. Ainsi, elles peuvent se tromper de médicament ou même peuvent faire un surdosage ou provoquer une allergie. Sachez donc qu’en cas de maux de tête si vous faites un surdosage ou une automédication vous risquez de provoquer une migraine voire chronique.

Les facteurs susceptibles de déclencher la migraine

Hormis les causes directes liées au déclenchement de la migraine, certains facteurs environnementaux, les facteurs liés à l’alimentation déclenchent aussi la migraine chez l’être humain. Ces facteurs ne sont pas les causes directes de la migraine.

S’agissant des facteurs environnementaux, nous pouvons citer :

  • les bruits intenses ;
  • la lumière et
  • les odeurs intenses.

Mais ces facteurs n’ont pas d’effet chez toutes les personnes. Car, chaque individu a son degré de sensibilité.

Lorsque des personnes sont sujettes à l’un des facteurs environnementaux ci-dessus cités, la migraine se déclenche automatiquement. En réalité, le climat peut également générer une crise de migraine à votre niveau. Quand vous vous exposez à un soleil intense, soyez sûr que vous pouvez rapidement déclencher la migraine à votre niveau.

En ce qui concerne les facteurs liés à l’alimentation, le café et les boissons remplies d’alcool sont parmi tant d’autres les facteurs matériels qui déclenchent la migraine chez un individu. Plusieurs personnes l’ignorent, mais la prise excessive de l’alcool ou du café peut provoquer la migraine. Nous pouvons aussi citer la prise :

  • du chocolat ;
  • des aliments gras ;
  • de la glace ;
  • des fromages ;

La consommation de ces aliments peut également causer la migraine chez les consommateurs.

Pour ce qui est des facteurs liés au mode de vie, l’augmentation des heures des travaux nécessitant assez de réflexion provoque également la migraine chez l’individu, car son cerveau était déjà habité à un rythme de travail. De même, nous pouvons aussi parler du manque de sommeil.

Après une journée de dur labeur, l’on doit quand même dormir pour faire reposer notre organisme, notre cerveau. Quand il y a ce manque de sommeil ou de repos, la migraine peut être déclenchée et parfois l’individu peut souffrir d’une dépression. Mais il faut également noter à ce niveau que l’excès du sommeil provoque aussi la migraine.

Les autres causes de la migraine chronique

Le fait de porter des lunettes régulièrement sans avoir un problème de vision peut déclencher une migraine. Car, les lunettes constituent d’une manière ou d’une autre une barrière pour les yeux. Son port donne donc du travail aux yeux du porteur. Dans le même temps, certains en cas d’absence de lunettes optiques qui leur sont prescrites, sont exposés à la migraine. Cependant, la migraine se manifeste par plusieurs caractéristiques et symptômes.

Douleur intense

La migraine chronique est souvent caractérisée par une douleur du côté de la tête. Vous pouvez également sentir la douleur au niveau de votre œil. Lors de la crise, certains sentent parfois un battement au niveau de leur crâne.

Difficulté d’audition et de vision

Quand les crises de la migraine débutent, vous aurez du mal à rester dans un endroit où il y a du bruit. Parfois, même la lumière vous dérangera. Les bruits et les lumières deviennent insupportables lors des crises de la migraine. Cet état de choses amène donc certaines personnes lors de ces crises à se mettre dans une chambre sans bruit, mais obscure. Il faut noter que les personnes migraineuses sont les personnes qui sont les plus exposées aux problèmes de vision lors des crises de la migraine.

Les nausées ou les vomissements

Un autre symptôme de la migraine chronique est l’envie de vomir. En effet, quand la migraine commence par s’annoncer les patients ressentent cette envie de vomir. Parfois, ils en vont jusqu’au vomissement. Ne soyez donc pas étonné d’avoir la nausée ou de vomir lors que vous souffrez d’une migraine.

La migraine chez l’enfant

La migraine est une maladie qui n’épargne personne. Elle se produit donc aussi chez les enfants. La migraine se produit plus chez les filles surtout quand l’âge de leur puberté est proche. Quand les crises débutent chez les enfants, ils ressentent souvent des douleurs abdominales, des nausées. L’enfant migraineux ressent aussi une douleur au niveau de son crâne.

« Prévenir vaut mieux que guérir dit-on ». Il est donc important que les migraineux adoptent des comportements pouvant leur permettre de prévenir les crises de la migraine chronique.

Avoir un journal de la migraine

Pour prévenir la migraine chronique, il est important d’identifier en premier lieu les causes à la base des crises de la migraine. Pour donc y parvenir, le migraineux doit avoir à son actif un journal des migraines. Dans ce journal, ce dernier pourra noter les contextes dans lesquels la migraine s’est produite. Il notera aussi les aliments consommés avant le déclenchement de la crise.

De même, il faudra aussi préciser si c’est après des situations psychologiques comme le stress, l’anxiété que les crises ont commencée. Le migraineux ne doit pas aussi oublier de mentionner si c’est après être resté dans un lieu rempli de bruit intense ou de lumière intense que les crises ont démarré. Retenez qu’il est important de noter toutes les informations pertinentes pouvant aider à mieux appréhender la migraine.

Le migraineux doit avoir une heure suffisante de sommeil sans pour autant en abuser. Car, l’excès de sommeil peut toutefois encore déclencher la migraine. Le migraineux doit également faire aussi des exercices physiques.

Contrôler le stress

Le stress engendre souvent des céphalées qui se transforment en maux de tête simple et pour devenir par la suite une migraine. Il est donc clair que le stress peut rapidement causer une migraine d’où la nécessité de la contrôler. Le migraineux doit consacrer chaque jour une poignée de minute à des exercices de respiration. De ce fait, il lui faudra inspirer profondément par le nez, gonfler son ventre et passer au blocage de sa respiration pour une durée donnée avant d’expirer l’air engrangé.

L’autre exercice auquel le migraineux peut s’adonner est le fait de s’allonger au sol puis tendre toutes les parties de son corps et pour finir les laisser.

Rester loin des odeurs intenses

Il faudra éviter les odeurs intenses. Si c’est l’odeur de la cigarette utilisée par le voisin qui vous dérange, il faudra quand même trouver la manière pour le lui dire, lui expliquer que vous êtes allergique aux odeurs de cigarette ou carrément quitter cet endroit.

Garder son alimentation

Le changement répété d’aliment peut également causer la migraine. Il est donc important de conserver son alimentation auquel on est habitué. Pour ce faire, le migraineux doit cesser de fréquenter les restaurants chinois. Car, les nourritures de ces restaurants contiennent souvent du glutamate. Il est aussi important de manger à temps et de boire régulièrement.

Contrôler le cycle menstruel

La migraine est plus fréquente chez les femmes surtout quand leurs menstrues s’approchent. Pour donc prévenir les crises de la migraine avant l’apparition de ceux-ci, il est important de prendre des pilules pour mettre fin aux règles afin de diminuer les crises relevant du cycle menstruel. La femme migraineuse peut également prendre quelques jours avant la venue de ses règles un patch pour la libération des œstrogènes.

Éviter les grasses matinées

Après une semaine de travail de dur labeur, certaines personnes ont souvent envie de faire une grasse matinée, c’est-à-dire prolonger leur sommeil. Ce comportement cause souvent la migraine, car les nuits trop longues multiplient les crises de la migraine. L’idéal est de ne pas exagérer dans les heures de sommeil. Même si vous devez augmenter votre durée de sommeil habituel, il est important de ne pas exagérer.

Traitement de la migraine chronique chez les enfants et adultes

Lors d’une crise, il est important que l’enfant se repose. Il peut également prendre du paracétamol pour calmer la douleur. Le traitement de la migraine chez les adultes diffère souvent du traitement chez les enfants.

  • Des Anti-inflammatoires

La douleur que l’on ressent souvent lors des crises de la migration est souvent due à l’inflammation des vaisseaux cérébraux. Cette douleur empêche souvent le migraineux d’aller au bout de son activité. Pour donc alléger la douleur de ses crises, le migraineux peut utiliser des anti-inflammatoires qui ne sont pas stéroïdiens. Il peut également utiliser des vasoconstricteurs ou même des triptans. Ces médicaments suscités permettent de diminuer les crises de la migraine tout en agissant les vaisseaux du cerveau du migraineux.

  • Utilisation des anti-inflammatoires autorisés sur le marché

En effet, les anti-inflammatoires jouent de rôles importants, mais peu d’entre ces anti-inflammatoires ont reçu l’autorisation d’être mise sur le marché. Et parlant de ces anti-inflammatoires nous pouvons citer l’ibuprofène, l’aspirine et le kétoprofène. La meilleure dose d’ibuprofène à prendre en cas de crise de la migraine est souvent la dose de 400 mg. Malheureusement les migraineux font souvent l’erreur de prendre une dose de 200 mg. Ce qui les empêche très souvent de voir l’efficacité du produit. L’aspirine aussi joue un rôle important dans le traitement des crises de la migraine.

  • Utilisation des triptans

Les triptans sont des vasoconstricteurs efficaces qui permettent de vite lutter contre les crises de la migraine. Ce type de médicament est souvent conseillé, puisqu’il est efficace, rapide et pourra leur permettre de regagner leur bonne forme pour vaquer à leurs préoccupations. En effet, les triptans sont nombreux et permettent de lutter contre la migraine. Mais leur efficacité diffère. Chaque triptans avec son point fort, son efficacité. Ainsi nous avons deux groupes de triptans avec de différents rôles. Le premier groupe est constitué de trois triptans :

  • le rizatriptan ;
  • l’élétriptan ;
  • l’almotriptan.

Le second groupe quant à lui est constitué de deux triptans :

  • le sumatriptan ;
  • le zolmitriptan.

Tous ces triptants suscités concourent à la diminution et à l’éradication des crises de la migraine.

  • Consulter un spécialiste

Pour un meilleur traitement de la migraine, il est aussi important de consulter un spécialiste pour la prescription des médicaments à prendre. Ceci permettra d’éviter les conséquences de l’automédication et de pouvoir vite trouver un remède efficace. 

Que retenir ?

La migraine est une maladie causée par plusieurs raisons. C’est également un mal qui n’épargne aucune couche sociale. Ses symptômes sont multiples et varient selon le degré de la migraine chez le patient. Même la migraine peut être guérie par le suivi d’un traitement regroupant le repos, la prise des médicaments, il est quand même important de prendre ses précautions, car elle peut subvenir à tout moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.