De plus en plus de personnes sont confrontées aux problèmes de surdité de nos jours. Si on s’en tient au sondage fait par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), plus de 360 millions de personnes seraient confrontées au problème de déficience auditive. Chez nous, en France, les chiffres avoisinent les 6 millions de personnes. Généralement, le mal apparait avec l’âge, mais il n’est pas rare de voir des enfants souffrir de la perte d’audition. C’est une maladie très gênante qui crée l’isolement complet du patient avec son entourage puisqu’il a de réelles difficultés à communiquer avec les personnes qui l’entourent. Toutefois, il est possible de la combattre efficacement. La solution consiste à porter un appareil auditif. Doit-on attendre que la perte d’audition devienne gênante au quotidien pour se procurer ce dispositif ? Ou est-il mieux de s’en équiper aussitôt les premiers signes détectés ? Et quels sont les facteurs à prendre en compte pour avoir un appareil auditif idéal ? Vous aurez les réponses à toutes ses interrogations en lisant cette rédaction.

Quelles sont les causes de la perte auditive ?

appareil auditif La perte auditive est l’incapacité ou la difficulté à percevoir les sons émis. Les causes de cette maladie varient d’un individu à l’autre. Découvrons ensemble les multiples éléments qui peuvent être à l’origine d’un trouble auditif. Mais déjà, retenez que dans 90 % des cas, cette affection est due à une lésion des cellules sensorielles de l’oreille interne.

Le traumatisme sonore

Les troubles auditifs peuvent survenir à la suite d’un traumatisme sonore. Autrement dit, lorsque vous êtes exposé de manière ponctuelle ou fréquente à des bruits d’une intensité excessive, cela peut provoquer une stimulation abusive des cellules ciliées présentes dans la cochlée (oreille interne). Deux types de traumatismes sonores sont à distinguer. Primo, nous avons le traumatisme aigu. Il est provoqué par une exposition brève aux bruits (le bruit d’une détonation ou d’un concert par exemple). Secundo, il y a le traumatisme chronique, engendré par une exposition répétée aux bruits (vous travaillez dans un lieu assez bruyant ou vous êtes habitués à écouter de la musique avec votre casque de manière forte). Il y a plein d’astuces qui peuvent vous aider à vous protéger du bruit. Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus. On vous rappelle que le bruit peut également avoir des conséquences sur d’autres organes et causer des maladies comme l’hypertension, les troubles cardiaques, les troubles gastriques et intestinaux, etc.

Les causes médicales

Les virus, les bactéries, les inflammations et certaines maladies comme l’otosclérose, la scarlatine, la rougeole et la méningite peuvent provoquer une perte d’audition. L’utilisation de certains médicaments (dits ototoxiques) peut également dégrader la fonction auditive. En outre, il est prouvé que la consommation excessive de tabac et d’alcool peut constituer une cause non négligeable de la perte auditive.

L’âge

Avec l’âge, il peut arriver que le système auditif subisse une dégradation, ce qui provoque une usure des cellules ciliées dans l’oreille interne. Il s’agit là d’un processus naturel appelé la presbyacousie. Le trouble auditif peut être aussi d’origine héréditaire. C’est d’ailleurs la cause la plus fréquente chez de nombreux enfants qui en souffrent.

Les degrés de perte auditive et les symptômes de surdité

appareil auditif Plusieurs études récentes ont montré qu’un appareillage auditif précoce a l’avantage de ralentir l’altération cognitif. Toutefois, le constat fait est que certains patients n’arrivent à savoir qu’elles sont atteintes que lorsque le mal atteint un niveau criard. Pour cela, on vous présente dans cette partie les différents niveaux ou degrés de surdité associés à plusieurs symptômes et conséquences qui doivent vous faire réagir :

  • de 0 à 20db: c’est le premier niveau. C’est le stade d’audition normal. Vous n’avez aucune difficulté particulière à entendre, en milieu calme ou bruyant ;
  • de 20 à 40db: Vous éprouvez des difficultés à percevoir les voix faibles ou lointaines et les conversations. Cela se manifeste surtout quand vous vous trouvez dans un milieu bruyant. Le degré de perte, dans ce cas, est léger ;
  • de 40 à 70db: la perte auditive est à un degré moyen. Vous percevez avec difficulté des paroles. Les personnes doivent vraiment élever le ton avant que vous puissiez les entendre comprendre aisément. Lorsque vous regardez la télévision ou quand vous écoutez la radio, vous avez tendance à augmenter le volume de l’appareil. Il devient difficile de suivre une conversation en groupe. Et cela vous fatigue même parfois ;
  • de 70 à 90db: c’est le niveau de perte sévère. Comme le degré moyen, vous avez du mal à entendre les paroles. Pour les percevoir, il faut qu’elles soient fortes ou proches de vous. Vous avez également de réelles difficultés pour suivre une conversation. Parfois, c’est même impossible à moins d’être équipé d’aides auditives. Même des sons forts vous paraissent inaudibles ;
  • de 90db à 120 db: là, vous êtes dans la phase de perte profonde. La majorité des sons sont imperceptibles, et cela, peu importe l’environnement d’écoute. Communiquer avec vos amis et proches devient impossible sans appareil auditif. Il en est de même pour les conversations même si quelques fois certaines paroles extrêmement fortes vous parviennent ;
  • de 120db à +: quelles que soient les solutions trouvées, vous n’entendez rien. C’est la surdité totale. Vous êtes devenu complètement sourd au sens proprement dit du terme.

Un test auditif pour certifier la perte auditive

Une fois que les premiers symptômes de la perte auditive détectés, il vous faut penser à réaliser un test auditif. Cela est capital pour avérer l’existence d’une déficience. De manière traditionnelle, vous devez consulter un médecin ORL qui sera en mesure d’effectuer un bilan auditif (audiogramme). Cette analyse vous permet de détecter une perte de l’audition et d’agir en connaissance de cause. Mais aujourd’hui, il est aussi possible de réaliser un test auditif en ligne sur le site spécialisé pour évaluer votre audition en toute simplicité. Cela va vous aider à réaliser un premier dépistage de votre surdité.

C’est un audiogramme tonal qui pourra permettre de déterminer le niveau sonore le plus bas que vous pouvez entendre. En fonction des résultats issus du test, les audioprothésistes de qualité présent sur la plateforme vous conseilleront les appareils les mieux adaptés à votre forme d’oreille ainsi qu’à votre budget.

Comment bien choisir son appareil auditif ?

appareil auditif Le choix de son appareil auditif est une opération délicate, car de nombreux facteurs sont à prendre en compte. Mais avant de vous parler des différents critères qui doivent être considérés lors de son choix, rappelons d’abord ce que c’est.

Un appareil auditif : c’est quoi réellement ?

Il s’agit d’un amplificateur numérique très complexe qui transforme le son en l’amplifiant en fonction l’audition du malentendant. Il est composé de trois parties à savoir le microphone, l’amplificateur et le micro.

Les différents types d’appareils auditifs

Il existe une multitude d’appareils auditifs. On peut toutefois les répertorier en trois grandes catégories :

  • Les contours d’oreilles: ils s’installent derrière l’oreille et peuvent s’adapter à tous les niveaux de pertes auditives. Cette catégorie est subdivisée en deux sous types que sont les contours classiques et les micros contours ;
  • Les intra-auriculaires: très discrets, ils ressemblent à une oreillette et se glissent à l’intérieur de l’oreille. Ils sont fabriqués à partir de l’empreinte du conduit auditif ;
  • Les appareils à conduction osseuse: ils sont généralement installés sur une paire de lunettes. Ils sont adaptés aux individus qui souffrent de surdité mixte ou de malformations de l’oreille. La prothèse est placée dans les branches des lunettes et ses vibrations sont transmises par les os du crâne à l’intérieur de l’oreille.

Les critères sur lesquels se baser pour choisir l’appareil auditif qui vous convient

Le choix de ce dispositif ne doit en aucun se fait au hasard. En effet, il n’est pas rare de voir certaines personnes souffrantes qui disposent d’appareils auditifs, mais qui n’en font pas usage. Pourquoi ? Parce que l’appareil choisi n’est pas adapté à leur situation ou n’est pas assez confortable. Ainsi, les critères essentiels à tenir compte sont la nature et le degré de votre perte auditive, le style de vie, les fonctionnalités voulues et bien entendu le budget.

La nature et le degré de votre perte auditive

C’est un critère très important qui a un impact direct sur le choix du type d’aides auditives. Par exemple, un patient qui a un conduit auditif étroit ou qui a une perte d’audition trop élevée ne peut en aucun cas opter pour un appareil auditif intra auriculaire. Alors qu’un contour classique lui peut corriger des pertes d’audition jusqu’au degré profond.

Le style de vie

Pour vous concevoir l’appareil auditif qui vous convient, l’audioprothésiste doit aussi tenir compte de votre environnement de travail et de vie. Et ce n’est pas tout, il doit considérer également vos hobbies (par exemple si vous pratiquez la musique ou un sport particulier). C’est en fonction de tous ces éléments que le choix pourra vous garantir plus de confort pendant l’utilisation.

Les fonctionnalités

Les propriétés techniques des appareils auditifs ne doivent être en aucun cas négligées. Voici quelques fonctionnalités que vous pouvez vouloir que votre appareil soit équipé : Connectivité sans-fil (accessoires, streaming, application mobile), communication binaurale, streaming audio direct du téléphone et télévision, volume progressif, réglage à distance, bobine à induction (position T), etc.

Le budget

Enfin, le prix d’achat de l’appareil doit s’ajouter incontestablement aux critères de choix. On n’a pas tous les mêmes capacités économiques d’où l’importance de ce critère. Toutefois, il faudra prévoir au moins 2 000 euros pour disposer d’un appareil auditif.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.