La santé lesbienne en France, ça se passe comment ?

JPEG - 9.4 ko

Clotilde Genon (Crips– Paris) : Mettre en place une action de santé lesbienne est loin d’être évident en France pour plusieurs raisons :

  • l’attribution de financements pour des actions à destination de la population homosexuelle répond encore à une logique liée à la question du VIH et des IST et non pas à celle de santé. Il en résulte une absence de financements pour les lesbiennes qui ne sont pas considérées comme appartenant à une population à risques pour ce qui est de la transmission du VIH et des IST.
  • l’absence de financements donne lieu à des productions/acti-ons éparpillées sur le territoire et mises en place au niveau local.
  • la situation est accentuée par l’absence de données épidémiologiques sur la santé lesbienne, qui ne permet pas de définir d’axes de travail clairs et pertinents.

GIF - 2 ko

L , c’est quoi ?

L (www.lecrips.net/L) est un site internet de prévention santé à destination des lesbiennes. Lancé en mars 2004, ce site internet a pour objectif de sensibiliser les lesbiennes à certaines questions de santé, tout en leur fournissant des informations pratiques.

L’objectif est aussi d’impulser une nouvelle dynamique en termes d’actions, orientées sur la santé de façon plus globale auprès d’une population largement oubliée par les campagnes et actions de prévention.

Quelles sont les principales spécificités de santé des lesbiennes ?

Sur le site L, nous avons choisi de travailler en priorité sur les thèmes qui nous semblaient les plus pertinents pour les lesbiennes : le suivi gynécologique, les IST, la découverte de son orientation sexuelle et le coming out, l’usage de drogues et les violences (notamment au sein du couple).

Merci Clotilde

 

Clotilde Genon est coordinatrice de la permanence interassociative de prévention à la galerie d’art et de prévention « Au dessous du Volcan » dans le Marais à Paris. Elle est aussi chargée de projet prévention auprès des populatins gaies et lesbiennes au Crips Ile de France. Elle est aussi à l’initiative avec Kamel Brik (CRIPS Ile de France) du site L, des kits Amuse Bouche et jeux XX et XY.