Pour rester en bonne santé, il faut non seulement bien s’alimenter, mais aussi veiller à adopter des habitudes saines. Lesdites habitudes favorisent notre bien-être moral et physique. Toutefois, nous constatons qu’en général, l’être humain néglige beaucoup certaines parties importantes de son organisme telles que ses poumons. Aimeriez-vous faire la différence et mieux prendre soin de vos poumons ? Connaissez-vous les habitudes à éviter pour les protéger et les conserver en bon état durant longtemps ? Si ce n’est pas encore le cas, sachez que vous êtes fort chanceux de lire ce billet.

À quoi servent réellement les poumons ?


L’être humain dispose de deux poumons, dont un gauche et un droit. Ces derniers se chargent de réaliser les échanges gazeux entre le corps humain et l’air ambiant. Il s’agit d’un échange qui permet au sang d’être enrichi d’oxygène et appauvri en dioxyde de carbone. La respiration implique deux types de mouvements que sont l’inspiration et l’expiration.

Grâce à ces mouvements que nous exécutons constamment, nous permettons aux poumons de participer à la régulation du métabolisme acido-basique et à la filtration du sang. Il est toutefois malheureux qu’on ne se rappelle des poumons et de leur importance qu’après qu’ils sont en souffrance. Pourtant, nous avons besoin de respirer pour vivre et nos poumons seuls le permettent. Ce sont des organes vitaux qui ont besoin de toute notre attention.

Pour cela, il existe bien de conseils et d’astuces importants à savoir.

Éviter de fumer


Bien que les pneumologues invitent toujours leurs patients à ne pas fumer et à éviter de fréquenter des coins fumeurs, beaucoup préfèrent ignorer les effets nocifs du tabac. Cependant, la nicotine est très nuisible à la santé malgré les plaisantes sensations de plaisir qu’elle déclenche chez le consommateur.

Si ce dernier y prend goût, il devient alors difficile de le sevrer, difficile, mais pas impossible. Il est en fait bien possible de stopper cette dépendance. Néanmoins, cela nécessite généralement l’intervention de spécialistes qui font recours aux substituts nicotiniques tels que la cigarette électronique pour soigner leurs patients.

Ces substituts sont beaucoup moins nocifs que la cigarette du tabac. Ils s’emploient avec un liquide sans lequel on ne saurait profiter d’un vapotage de qualité. Ce liquide aromatisé existe sous plusieurs arômes dont un parfait exemple est le e-liquide Red Astaire.

Surveiller l’air ambiant chez soi


Le tabac ne constitue pas la seule source de problèmes aux poumons. Selon certaines études, l’air intérieur est 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Il importe donc de surveiller l’air ambiant dans le local où vous vivez. N’hésitez alors pas à aérer très souvent pour renouveler cette aire. D’un autre côté, l’habitude de garder les chambres chauffées à des températures élevées est vivement déconseillée. Même en hiver, restez au maximum à 18° pour les salles de séjour et autres pièces et entre 15 et 18° pour vos chambres.

Entretenir ses narines et ses mains


Les narines étant l’un des canaux dont les voies mènent aux poumons, il importe de les garder en bon état. Pour cela, n’hésitez pas à effectuer un lavage nasal avec du sérum physiologique, chaque fois que vous en avez l’occasion. Durant cet entretien, n’oubliez pas de laisser le liquide s’écouler par l’autre narine sans l’avaler. Humer l’air marin à plein poumon pourra aussi aider à dégager les voies respiratoires.