À l’approche de l’hiver, on pense généralement à toutes les belles activités qu’on peut faire. Malheureusement, le retour de la saison froide s’accompagne souvent de maladies plus ou moins difficiles à éviter. Grippe, rhume, bronchite, gastro-entérite, otite, angine… sont autant de maux qui viennent gâcher nos plans. D’après les statistiques, environ 30 % des cas de consultation pendant cette saison de l’année sont liés à l’un de ces problèmes de santé. En effet, l’organisme est plus vulnérable face à la baisse de la température et nous sommes plus fatigués en raison du manque de lumière naturelle. Dans cet état, les virus affaiblissent nos défenses immunitaires et nous devenons donc une proie facile pour les maladies saisonnières.

Si les infections hivernales n’épargnent personne, il existe des gestes simples qui permettent de les prévenir. En général, les virus de l’hiver se transmettent par l’air, le contact direct des mains, les postillons et la salive. Découvrez ici 7 gestes efficaces pour profiter pleinement de cette saison tout en minimisant les risques de contamination.

Portez un masque de protection lorsque vous sortez

Ce n’est pas forcément le geste le plus facile à adopter. Mais, le port du masque est une solution efficace pour se protéger et protéger son entourage contre les infections de l’hiver. Lorsqu’il est de bonne qualité et bien porté, cet équipement permet d’éviter la diffusion des microbes lorsqu’on respire par la bouche ou lorsqu’on tousse ou éternue.  

Au départ, les masques chirurgicaux étaient prévus pour être portés par les professionnels de santé lors des interventions chirurgicales. Mais, avec le temps, son usage s’est démocratisé et il est aujourd’hui très recommandé pour réduire la propagation des infections respiratoires. Il s’agit en effet d’une pièce de tissu porté devant la bouche pour empêcher les microgouttelettes que cet organe émet lorsqu’il est utilisé.

De façon générale, nous émettons des particules d’environ 100 microns lorsque nous éternuons, toussons, chantons ou parlons. Si la muqueuse respiratoire émet en plus des microorganismes, ces derniers sont portés par les microgouttelettes, ce qui augmente les risques de maladie. Mais, en portant un masque de protection, les risques sont minimisés. En effet, ce dispositif possède des mailles assez larges pour favoriser un bon filtrage des microgouttelettes. Il comprend trois couches de textiles bien tissés pour couvrir la bouche et le nez de manière à offrir une barrière aseptique efficace.

En portant un masque de protection lors de vos sorties en hiver, vous mettez toutes les chances de votre côté d’éviter les contaminations. En effet, ce dispositif assure une excellente protection contre les projections et permet de limiter la propagation des microbes. Pour acheter des masques chirurgicaux en France, avec une livraison en 24-48 h, cliquez ici.

Évitez de tousser ou d’éternuer dans vos mains

Vous avez certainement entendu dans votre enfance qu’il faut mettre la main devant la bouche lorsqu’on veut tousser, bâiller ou éternue. Pourtant, cette idée n’est pas forcément la bonne. En effet, la toux, l’éternuement et le bâillement projettent des microgouttelettes qui contiennent des éléments infectieux pouvant se propager sur 10 m à une vitesse de 50 km/h. Ainsi, vous contaminez ceux qui se trouvent dans votre entourage et vous augmentez la propagation de l’infection.

Si vous avez le nez qui coule, en cas de grippe hivernale ou de rhume, procurez-vous des mouchoirs à usage unique pour votre hygiène. Pour votre bien-être et celui de vos proches, pensez à jeter automatiquement votre mouchoir en papier dans une poubelle après utilisation. N’oubliez pas de vous laver les mains. Évitez les mouchoirs en tissus qui favorisent la survie des microbes, vous exposant ainsi à une prolongation de la durée de la maladie lorsque vous utilisez le même mouchoir pour vous moucher à nouveau.

Si vous couvrez le nez et la bouche avec votre main, des microbes s’y déposent et vous devenez un canal de propagation lorsque vous entrez en contact direct avec d’autres personnes. Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé de se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou un tissu adapté lorsqu’on tousse ou éternue. Ainsi, vous limitez considérablement le risque de contamination. Si vous n’avez pas ces accessoires à portée de mains, éternuez ou toussez dans le pli du coude. Ce geste permet de réduire les risques de contamination, car cette partie du corps n’entre généralement pas en contact avec des objets ou des personnes. Précisons toutefois qu’il faut éviter cette habitude si vous devez tenir un enfant dans vos bras.

En hiver, les infections respiratoires se transmettent facilement d’une personne à une autre. Cette transmission se fait souvent par les gouttelettes projetées dans l’air par une personne infectée qui éternue ou tousse. En général, ces actions se produisent lorsque des irritants arrivent à pénétrer dans les voies respiratoires. Par exemple, dès qu’un virus de la grippe réussit à contourner la barrière des poils du nez, un éternuement s’ensuit. Par ce réflexe, les muscles et les nerfs associent leurs efforts pour évacuer les irritants afin de vous mettre hors danger. Comprenez donc que l’éternuement et la toux projettent des gouttelettes susceptibles d’être transmises à d’autres personnes.

Faites un lavage correct et régulier des mains

Le saviez-vous ? Environ 80 % des maladies hivernales se transmettent par les mains ! Selon les résultats d’une étude américaine, chaque centimètre carré des mains abrite plus de 10 millions de microbes. C’est d’ailleurs pour cette raison que les experts disent que cet organe constitue un nid à germes. De façon générale, la longévité d’un virus dépend de sa nature et du type de support sur lequel il se trouve. Dans le cas de la grippe hivernale par exemple, le virus résiste pendant un à deux jours sur les surfaces internes (poignées de porte par exemple), 10 à 12 heures sur les textiles ou les papiers et 5 minutes sur la peau. Il faut noter que la résistance peut aller jusqu’à une semaine lorsqu’il s’agit d’un virus multirésistant.

Souvent en contact avec des aliments contaminés, des fluides corporels et autres, les mains exigent une bonne hygiène. En vous lavant régulièrement les mains, vous pouvez facilement disséminer les germes qui y sont laissés après contact direct avec une personne, une surface ou un objet contaminé. Pour un lavage efficace des mains, il faut :

  • Utiliser du savon ;
  • Se mouiller les mains avec de l’eau tiède ou chaude ;
  • Bien frotter la paume des mains pendant 30 secondes sans oublier le dos des mains, les ongles et les espaces interdigitaux ;
  • Se rincer correctement les mains ;
  • Bien sécher les mains en utilisant une serviette à usage unique.

Si vous n’avez pas d’eau et du savon à portée des mains, vous pouvez utiliser une solution hydroalcoolique pour vous désinfecter les mains.

Trouvez les meilleurs moyens de vous protéger du froid

Dans la plupart des cas, les infections hivernales sont étroitement liées à la baisse des températures. En cas de problème, l’organisme émet des signaux pour indiquer qu’il prend froid et qu’il faut vite agir pour éviter les complications. Parmi ces signes, on peut citer entre autres le claquement des dents, la chair de poule et les frissons. Pour rectifier le tir, l’organisme déclenche un mécanisme de régularisation qui permet de protéger les organes vitaux contre une chute excessive de température. Mais, vous devez adopter certains gestes pour aider le corps à se réchauffer.

De façon naturelle, le corps possède toute une série de mécanismes qui lui permettent de combattre la chute des températures. Mais, quoi qu’on en dise, se protéger du froid constitue une solution efficace pour prévenir les infections de l’hiver. Pour se faire, il existe plusieurs astuces que vous pouvez essayer. Selon vos habitudes pendant la saison hivernale, il peut être intéressant de boire de l’eau tiède citronnée au réveil. Ce rituel permet non seul de réveiller l’organisme, mais également d’activer délicatement le système digestif. N’hésitez pas à ajouter un peu de miel pour donner de la saveur à votre boisson.

Une autre astuce pour se protéger du froid en hiver est de se masser régulièrement le bas du dos avec des huiles essentielles. Pratiquer juste avant la douche, ce geste permet de réchauffer le corps. Si vous voulez, vous pouvez également faire un bain de pieds chaud le soir avant d’aller au lit pour favoriser un bien-être général. L’astuce consiste en effet à plonger vos pieds quelques minutes dans de l’eau chaude. Essuyez vos pieds ensuite afin de chasser l’humidité. En fonction de vos envies, vous pouvez vous masser la voûte plantaire avec quelques gouttes d’huile essentielle pour vous garantir un sommeil réparateur, ce qui permet aussi de prévenir les maladies hivernales.

Optez pour une alimentation saine et équilibrée

On ne le dira jamais assez : pour rester en bonne santé, il faut savoir choisir ses aliments. En effet, une alimentation saine et équilibrée permet de booster les défenses immunitaires pour mieux lutter contre les maladies. En hiver, beaucoup de personnes ont tendance à se laisser aller aux excès de table. Or, cette habitude fragilise l’organisme qui n’arrive plus à se défendre contre les virus. Pour éviter cette situation, il est conseillé de s’alimenter de façon saine et de consommer beaucoup de fruits et de légumes.

Par leurs propriétés antioxydantes, certaines vitamines sont connues comme des solutions efficaces pour renforcer l’immunité. Elles se trouvent dans les fruits et légumes, notamment les kiwis. Si vous voulez, vous pouvez également faire une salade de fruits de saison pour booster vos défenses. N’hésitez pas à intégrer des légumes colorés (chou rouge ou vert par exemple) à vos soupes pour profiter des vitamines A et C qu’ils renferment. Pour renforcer l’immunité, la vitamine D est indispensable. N’hésitez donc pas à faire le plein pour maintenir vos défenses immunitaires au top tout au long de l’hiver.

Pour rester en forme pendant la saison hivernale, il existe des plantes qui peuvent vous aider. L’une d’entre elles est l’aigremoine qui est très appréciée pour ses propriétés antivirales. Par sa capacité à agir sur le pancréas, elle constitue une grande aide pour la digestion. Selon vos besoins, vous pouvez en faire une infusion que vous prendrez en prévention contre les infections hivernales. En buvant seulement une tasse de cette tisane par jour, vous aidez l’organisme à combattre les microbes. Selon le cas, vous pouvez augmenter la dose pour optimiser l’action de la tisane.

Entretenez correctement votre logement

Pour la grande majorité des Français, l’hiver est une saison où l’on passe plus de temps à la maison. En raison du froid extérieur et pour l’efficacité du chauffage, on ne pense pas du tout à aérer son logement. Il s’agit pourtant d’une grosse erreur ! Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est beaucoup plus pollué que l’air extérieur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de renouveler régulièrement l’air intérieur pour favoriser le bien-être des occupants.

Si votre logement a des problèmes d’humidité, la question de l’aération est encore plus importante. En effet, l’humidité entraine des spores et moisissures qui favorisent la propagation des microbes. À part la respiration, les habitudes quotidiennes (cuisine, douche, lessive, etc.) entrainent beaucoup de vapeur d’eau. Cette situation occasionne une montée du taux d’humidité, surtout en hiver. Or, l’air humide impacte plus la facture de consommation d’un air sec. En aérant votre logement, vous assainissez l’air ambiant et vous favorisez le bien-être des occupants et vous limitez votre consommation d’énergie.

S’il est important d’aérer son logement, il faut bien le faire pour en profiter au maximum. En hiver, certaines heures sont favorables pour une aération optimale. Dans la mesure du possible, ouvrez grand vos fenêtres et portes pendant 5 à 10 minutes entre 8 h et 11 h pour renouveler l’air à l’intérieur de votre habitation. Si vous ne pouvez pas le faire le matin, assurez-vous donc de le faire le soir entre 22 h et minuit.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, il n’est pas nécessaire de surchauffer son logement en hiver pour optimiser son confort. D’ailleurs, il est déconseillé de le faire pour éviter les effets négatifs de l’air chaud et sec sur les voies respiratoires. Pensez plutôt à bien aérer votre logement pour un courant d’air sain. Outre l’aération, il est également important de faire un nettoyage régulier de votre logement en insistant surtout sur surfaces considérées comme des nids de microbes.  

Restez chez vous si vous présentez les symptômes d’une infection hivernale 

Les astuces susmentionnées sont censées vous protéger des maux de l’hiver. Mais, si vous développez les symptômes malgré toutes vos précautions, pensez alors à limiter vos mouvements. Pour combattre l’attaque des virus, l’organisme dépense beaucoup d’énergie et il est conseillé de bien se reposer afin de compenser les besoins énergétiques. Retenez donc que ce n’est pas le moment de montrer à votre patron que vous êtes motivé à travailler. Si vous êtes malade, le mieux à faire est de rester à la maison ! Faire le contraire en allant au travail, c’est s’exposer et mettre en péril la santé des autres.

Dans le cas du rhume, les symptômes (toux, éternuement, etc.) se manifestent généralement deux jours après l’infection. C’est souvent à cette phase que la personne infectée est plus susceptible de transmettre le virus à d’autres.

S’il s’agit plutôt d’une grippe hivernale, le porteur du virus peut commencer à le propager deux jours avant même de constater les premiers signes. Une fois que la maladie est déclarée, le risque de contagion demeure jusqu’à la disparition complète des symptômes. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de s’isoler des autres en restant chez soi.

En adoptant les mesures préventives présentées dans cet article, vous pouvez passer l’hiver avec moins de peur d’être contaminé. N’hésitez pas cependant à consulter rapidement votre médecin lorsque les symptômes d’une maladie hivernale apparaissent. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.