Parmi les pratiques sexuelles les plus déviantes figurent le BDSM et le fétichisme. Pourtant, elles comptent parmi les pratiques les plus violentes et ressortent presque de la perversité. Cependant, elles sont très plébiscitées par les praticiens pour diverses raisons. Découvrez à travers cet article, les raisons pour lesquelles les adeptes du BDSM et du fétichisme sont heureux.

Qu’est-ce que le BDSM et le fétichisme ?

Le fétichisme est une pratique sexuelle qui consiste à adorer, vénérer et ressentir une forte attirance à des objets inanimés. Ainsi, on rencontre couramment sur les Site fétichiste les adeptes de :

  • Fétichisme des parties du corps (pied, fesses, seins, mains, nez, yeux …)
  • Fétichismes des objets (talons hauts, les bottes, les cuissardes les cordes…)
  • Fétichismes des matières textiles (vinyle, latex, velours, fourrures, cuir…)
  • Fétichismes des odeurs et liquides corporels (culottes usagers, couches, sécrétion vaginale, urine, sang…)

Le BDSM (BD pour Bondage et domination, DS pour discipline et soumission puis SM pour sadisme et masochisme) compte parmi les pratiques sexuelles les plus violentes. Elles emploient la violence, la douleur, la contrainte et la mise en scène d’acte érotique et divers fantasmes sexuels de manières perverses. Cette pratique se déroule entre deux personnes consentantes (un dominant et un dominé).

Ces deux pratiques sont intrinsèquement liées car elles font intervenir la soumission, l’humiliation sexuelle. Elles amènent non seulement les praticiens à ressentir du désir et de l’excitation sexuelle, mais aussi une attirance qui se décline sous plusieurs formes insolites. Toutefois, les praticiens peuvent en tirer des bienfaits divers que ce soit sur la santé mentale que sur le bien-être quotidien.

Pratiques bienfaisantes sur la santé des adeptes

D’après plusieurs études, les pratiques BDSM et fétichistes n’entachent pas sur le système cognitif ni sur la perception du pratiquant. Au contraire, les Vertus du BDSM sur les adeptes sont diverses. D’une part, elles peuvent servir de thérapie en ce sens que le bondage permet de se libérer d’un traumatisme ou d’une douleur ressentie par le passé. C’est ainsi, un moyen aux adeptes de s’extérioriser et de pouvoir s’exprimer.

Symbole de soumission envers le dominant

En prenant l’exemple du film, les 50 nuances de gray, le bondage est perçu comme une pratique de satisfaction et de prise de soin mutuelle. Ainsi, les adeptes sont heureux dans ce sens qu’ils comblent leur désir et leurs attentes à travers douleurs et plaisir tout en satisfaisant également leur partenaire d’une manière ou d’une autre.

Stimulation du plaisir sexuel

Le fétichisme et les BDSM peuvent rendre heureux les adeptes qui ont eu une expérience traumatisante. Elles leur permettent de communiquer leur limite, de dire ce qu’ils ont envie de faire et ce qu’ils ne feront jamais.

En somme, les adeptes du BDSM et du fétichisme sont les plus heureux que les adeptes d’autres pratiques sexuelles, car ils arrivent à s’extérioriser. Ils peuvent également tester leur limite et leur tolérance à la douleur tout en tirant un maximum de profit. Ce sont des pratiques par excellence, loin d’une violence conjugale, car celles-ci sont tolérées et consenties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.