Le corps humain est une machine assez complexe. Jusqu’à nos jours, les scientifiques n’ont pas encore maitrisé totalement son fonctionnement. Aviez-vous déjà entendu parler du système endocannabinoïde ? Ce système a été découvert il y a quelques années au cours des recherches effectuées dans le but de connaitre l’action des molécules de THC et de CBD (des cannabinoïdes provenant de la plante Cannabis Sativa) sur l’organisme. À quoi sert alors ce système corporel ? Comment le CBD agit-il sur lui ? Et quels sont les effets de cette action ? On vous dit tout.

Le système endocannabinoïde : définition

Le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde (SEC) est un réseau composé de récepteurs cannabinoïdes. Ces derniers sont présents dans tout le corps. De ce fait, ce système joue un rôle essentiel dans les processus physiologiques et pathologiques. Existant chez presque tous les êtres vivants (qu’il s’agisse de mammifères, de reptiles, d’oiseaux, de poissons, etc.), son rôle est d’assurer la stabilité de l’homéostasie comme vous pouvez le lire dans l’article de ganjatimes.

En fait, le SEC intervient dans la régulation de l’inflammation, dans le contrôle des émotions et dans les capacités d’apprentissage. Il participe par exemple à la modulation du système nerveux central, du système endocrinien, du système nerveux périphérique, des tissus immunitaires et du métabolisme.

Comment se déroule l’interaction entre le système endocannabinoïde et le CBD ?

Pour agir sur l’organisme, le CBD se fixe sur les récepteurs cannabinoïdes que sont :

  • les récepteurs CB1 : ils se trouvent principalement dans le cerveau, mais aussi dans les poumons, les muscles et les intestins ;
  • les récepteurs CB2 : ils sont en grande partie dans le système immunitaire, les ostéoblastes et les ostéoclastes

Les systèmes qui interviennent à ces différentes parties du corps sont donc modulés par l’interaction avec le CBD. La substance envoie des signaux qui finissent par déclencher des effets thérapeutiques incroyables. Mais le processus ne s’arrête pas là. Le SEC dispose également de protéines dotées de propriétés catalytiques qui décomposent les endocannabinoïdes pour éviter une accumulation excessive. Ces enzymes assurent ainsi le bon fonctionnement du système.

Quelles actions provoque l’interaction entre le cannabidiol et le système endocannabinoïde sur le corps humain ?

CBD

Le CBD agit en synergie avec les endocannabinoïdes synthétisés par l’organisme. Contrairement au THC, qui provoque des effets psychoactifs, le cannabidiol stimule les cellules. Ses bienfaits sur l’organisme sont variés et étendus. Sur www.cbdtemple.fr/sante-cbd, il a été démontré que l’interaction entre le CBD et les récepteurs endocannabinoïdes pouvait aider à combattre les troubles physiques (inflammation, douleur, reproduction/fertilité, digestion…) et psychologiques (dépression, angoisse, anxiété insomnie…).

Il faut dire que le système endocannabinoïde réalise des tâches diverses et variées à l’intérieur de chaque tissu. Toutefois, sa fonction essentielle reste l’homéostasie. Comme on l’a dit plus haut, il s’agit d’un processus permettant la stabilisation de la température corporelle, du taux de glycémie, de la pression artérielle ou encore du pH sanguin. En plus, en affectant le SEC, le cannabidiol modifie l’activité des enzymes. Il stimule, par exemple, la FAAH qui est l’enzyme principale chargée de la métabolisation de l’anandamide (l’hormone responsable des effets tranquillisants). On n’oublie pas aussi qu’une bonne activation des récepteurs CB1 favorise un effet antidépresseur.

Au final, pour assurer à l’organisme un bon équilibre et être en bonne santé, il faut entretenir son Système endocannabinoïde en consommant les produits à base de Cannabidiol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.