Depuis peu, la consommation du CBD est devenue une véritable tendance. Curiosité, satisfaction ou suivisme, les causes de la popularité grandissante de ce produit se révèlent aussi diverses que variées. De nombreux Etats, à l’instar de la France, ont déjà procédé à la légalisation de la consommation du CBD, mettant ainsi en avant ses éventuelles vertus thérapeutiques. Qu’en est-il réellement ? Quels maux le CBD pourrait-il aider à guérir ? Consommer du CBD peut-il s’avérer dangereux pour la santé ? Dans cet article, découvrez les vertus thérapeutiques du cannabidiol, mais aussi quelques désagréments liés à sa consommation.      

Prendre du CBD pour son bien-être physique


De prime abord, il importe de différencier le cannabidiol (CBD) du théthrahydrodrocannabidiol (THC). Tous deux constituent des composantes du plant de chanvre, mais le premier est totalement inoffensif. Quant au second, il nuit à la santé de son consommateur en provoquant chez lui des effets psychoactifs. Le cannabidiol possède de grandes vertus thérapeutiques. En visitant le   guide santé sur le CBD, vous pouvez découvrir une multitude d’informations complémentaires.

Bien qu’il n’existe pas de réelles conclusions scientifiques attestant cela, l’expérience a montré que la consommation du CBD permet de ralentir le développement de certains cancers comme le cancer du sein et de soulager certains de leurs symptômes. 

Par ailleurs, l’application quotidienne d’un baume CBD peut aider à soigner certains problèmes de peau, dont l’acné.

De plus, le cannabidiol serait un puissant antidouleur, se montrant efficace aussi bien pour soulager de simples douleurs comme celles dues à des courbatures que celles dues à des maladies graves telles que la fibromyalgie voire le sida.     

Consommer du CBD pour entretenir sa santé mentale


D’après certaines études réalisées aux Etats-Unis, la consommation du cannabidiol participerait à réduire quelques effets psychotropes liés à la consommation du THC. Ce faisant, le CBD contribue à sauvegarder le bien-être psychique de son utilisateur.  

Les troubles de l’humeur           

Les troubles de l’humeur les plus connus sont la dysthymie et les troubles bipolaires : la dépression (extrême tristesse) et la manie (grande euphorie). Le CBD ne constitue pas un remède capable à lui seul de soigner tous ces maux, mais il permet d’en atténuer les effets sur les personnes affectées.  Ce produit naturel est ainsi efficace en cas de dépression, de stress, d’angoisse et d’anxiété. Les capacités antidépressives du cannabidiol se révèlent impressionnantes. Le CBD (les huiles de préférence) peut constituer une alternative intéressante aux neuroleptiques qui peuvent entrainer une dépendance.

Les symptômes psychotiques

Qu’il s’agisse de schizophrénie ou de troubles psychoaffectifs, l’efficacité du CBD reste inchangée. Ces maux sont hélas parfois dus à la consommation du THC. Toutefois, dans un cas de stade très avancé, le CBD pourrait montrer des limites. Il peut néanmoins servir à accompagner le traitement des patients.  

Les inconvénients liés à la consommation du CBD  


Certains consommateurs ressentent des désagréments mineurs et passagers tels que :

  • La fatigue ;
  • La somnolence ;
  • Les nausées ;
  • La perte d’appétit ;
  • La diarrhée.

Ces désagréments sont surtout dus à une consommation excessive du CBD. Les spécialistes conseillent d’entamer la consommation du CBD par une faible dose et de monter graduellement jusqu’aux résultats escomptés.

De même, certaines personnes peuvent présenter une certaine intolérance au CBD. En cas de véritables malaises suite à une consommation de CBD, il faudrait se rendre dans un centre de santé.