MERCREDI 21 MARS 2012. Warning met en ligne le premier site d’information sur le dépistage du VIH, les autotests et leur actualité. Sur le site 
www.autotestvih.info
, Warning propose de faire le point sur les connaissances actuelles sur les autotests VIH, ouvrir le débat qui s’impose, vous laisser la parole, vous qui êtes concernés et peut-être les utilisez déjà.

JPEG - 114.7 ko

Bien que l’utilisation des tests rapides du VIH soit interdite comme autotest, des recherches montrent l’intêret, leur faisabilité et leur acceptabilité par le tout un chacun. Des tests du VIH à faire soi-même sont en vente sur internet, mais de manière illégale. Aucun pays n’a franchi le pas de créer un marché pour la vente directe au grand public de test du VIH, comme c’est le cas par exemple pour les tests de grossesse. Ces tests du VIH sont vendus, achetés, utilisés et pourtant aucune garantie de qualité n’existe pour ces produits. Warning réclame depuis plusieurs années que des autotests VIH de qualité soient mis en vente libre pour que ceux qui ont des difficultés à se tourner vers les centres de dépistages traditionnels puissent connaître leur statut sérologique ou renouveler cette connaissance aussi souvent que nécessaire. Warning considère le fait de faire son test soi-même et régulièrement comme un moyen de normaliser la connaissance de son statut sérologique et donc la place des séropositifs dans la société.

Le dépistage est au cœur de la lutte contre l’épidémie de VIH. Actuellement, entre 20% et 30% des personnes séropositives ignorent qu’elles le sont. Il est également établi qu’aujourd’hui le traitement antirétroviral (trithérapie) est un outil de prévention. Parce qu’il bloque le développement du virus, il peut rendre la quantité de virus indétectable dans le sang comme dans le sperme, les muqueuses rectales et vaginales. Autrement dit les personnes séropositives qui ont un traitement efficace depuis plusieurs mois et en l’absence d’IST ne peuvent pas transmettre le virus. Cela fait espérer que la fin de l’épidémie est possible d’ici à 30 ans avec un accès universel aux traitements du VIH. Dans ce contexte, le dépistage montre des signes d’évolution forts : il est de plus en plus proche des communautés qui sont les plus touchées, comme les hommes qui ont du sexe avec d’autres hommes, il est de moins en moins médicalisé, alors, à quand la légalisation des autotests VIH.

Warning demande aux candidats à l’élection présidentielle française d’intégrer à leur programme la légalisation de la vente d’autotests VIH de qualité.

GIF - 18.9 ko

 

Autotest VIH

 

S’informer, comprendre et discuter l’intérêt des autotests VIH, c’est sur www.autotestvih.info !