Le carnet de santé est un document qui accompagne l’enfant durant ses premières années de vie. Indispensable pour le suivi de sa santé, le carnet de santé remplit différentes fonctions et est d’une importance capitale. En quoi le carnet de santé pour enfant est-il important ? Quelles sont les différentes fonctions de ce carnet ? Comment l’obtenir dès la naissance de l’enfant ou lorsqu’on le perd ? Découvrons ensemble dans la suite de cet article les réponses à ces différentes interrogations.

Quelle est l’importance du carnet de santé d’un enfant

Le carnet de santé est le document de référence sur le plan sanitaire durant les 18 premières années de vie d’une personne.

Un peu comme un acte de naissance, il contient des informations importantes et sensibles sur l’état de santé de son propriétaire. C’est le premier document auquel a recours le professionnel de santé lorsqu’un enfant se présente pour une consultation. Entre autres professionnels de santé qui peuvent consulter le carnet de santé, on peut citer :

  • Le médecin généraliste ;
  • Le médecin spécialiste ;
  • Le pédiatre ;
  • La sage-femme ;
  • Le kinésithérapeute ;
  • Le dentiste…

On retrouve en effet dans le carnet de santé les informations sur le poids, la taille, les vaccins, les hospitalisations… Il permet le contrôle et le suivi de la santé de l’enfant. Le professionnel de santé complète à chaque consultation ce carnet avec des informations qui seront bien utiles pour des consultations futures. Il y consigne notamment la date des soins, ses observations, les traitements effectués, ses prescriptions… Outre les professionnels de santé, le carnet de santé est un document très utile pour les parents et l’enfant lui-même. Nombreuses sont les informations qui s’y trouvent et qui permettent aux parents de veiller au bien-être de leur enfant. Ils peuvent y inscrire aussi leurs observations sur la santé de l’enfant afin d’améliorer son suivi. Quant à l’enfant, il peut le consulter pour se renseigner sur sa santé et apprendre à avoir les bons réflexes/habitudes. Les informations présentes dans ce carnet seront d’ailleurs très utiles pour lui lorsqu’il deviendra adulte et autonome.

Compte tenu de l’importance de ce carnet, il reste un document confidentiel. Le médecin ne peut le consulter sans l’autorisation des parents. Il est également tenu au secret professionnel.

Quelles sont les différentes rubriques que compose ce carnet ?

Les informations présentes dans le carnet de santé sont classées sous différentes rubriques. La première rubrique concerne l’identification du nourrisson et des parents. La seconde rubrique renseigne sur les événements qui ont eu lieu pendant la période prénatale et la naissance. On retrouve dans la rubrique suivante les observations et examens réalisés pendant la période de la maternité. Vous trouverez respectivement dans les autres rubriques les renseignements sur :

  • Les maladies héréditaires ainsi que les antécédents familiaux ;
  • Les examens médicaux obligatoires à effectuer durant les 6 premières années ;
  • L’évolution de la croissance de l’enfant (courbe de croissance du périmètre crânien, indice de masse corporelle [IMC], poids, taille…) ;
  • Les examens radiologiques, bucco-dentaires et biologiques ;
  • Les hospitalisations et les vaccinations obligatoires (11)…

Une rubrique est également réservée à la surveillance médicale et une autre propose des conseils aux utilisateurs du carnet.

Procédure d’obtention du carnet de santé d’un enfant

Il n’y a pas de démarche particulière à faire pour obtenir le carnet de santé d’un enfant. C’est en effet un livret qui est gratuitement mis à la disposition des parents après la naissance de l’enfant. Il peut être délivré par l’hôpital où l’enfant a vu le jour ou par un officier d’état civil. L’hôpital délivre le carnet de santé s’il est doté d’une permanence dans sa maternité qui enregistre les déclarations de naissance. Dans le cas où l’hôpital ne le délivre pas, vous pouvez faire la demande auprès du centre de protection maternelle et infantile (PMI). Pour joindre le service départemental de PMI, vous devez contacter le conseil départemental de votre lieu d’habitation.

Le carnet de santé de l’enfant remplit plusieurs fonctions très importantes. Voici de façon plus détaillée ces fonctions.

Fonction 1 : Il renseigne sur les antécédents médicaux

Le carnet de santé joue le rôle d’agent de liaison entre tous les services de santé que l’enfant fréquente.

Il contient toutes les informations de l’enfant depuis sa période prénatale jusqu’à ses 18 ans. C’est un véritable livre ouvert sur la santé de l’enfant. Des plus petits problèmes de santé aux maladies sérieuses, tout est révélé dans ce carnet :

  • Le périmètre crânien à la naissance ;
  • Les problèmes de santé apparus à la naissance ;
  • Le rang de naissance ;
  • Le groupe sanguin ;
  • Les blessures ;
  • Les allergies ;
  • Les soins dentaires ;
  • Les antécédents familiaux ;
  • Les hospitalisations éventuelles…

Sur la base de toutes ces informations, le professionnel de santé pourra mieux comprendre les problèmes de santé de l’enfant. La présence de ces informations permet notamment au professionnel de santé d’éviter de proposer certains traitements qui s’étaient révélés inefficaces. Ces informations permettent aussi d’éviter de prescrire deux fois les médicaments qui remplissent les mêmes fonctions. De fait, le carnet de santé facilite le travail du médecin et permet à l’enfant de bénéficier d’un traitement plus approprié.    

Fonction 2 : Il permet de se renseigner sur les vaccins

Protéger l’enfant des maladies susceptibles d’entraver sa santé et sa croissance est une obligation des parents. À cet effet, l’enfant doit recevoir des vaccins périodiquement. Le carnet de santé est un document qui facilite le suivi de la prise de vaccins. Il fait d’ailleurs office de carnet de vaccination, car il mentionne tous les vaccins que l’enfant a déjà reçus. On y précise même le numéro du lot de vaccin qui a été injecté à l’enfant. Le médecin de famille ou le professionnel de santé peut consulter le carnet pour vérifier si l’enfant est à jour. On retrouve dans ce carnet tous les vaccins obligatoires que doit prendre l’enfant durant ses 12 premiers mois de vie, notamment :

  • Le vaccin contre la coqueluche ;
  • Le vaccin contre l’hépatite B ;
  • Le vaccin contre la diphtérie ;
  • Le vaccin contre le tétanos ;
  • Le vaccin contre la poliomyélite ;
  • Le vaccin contre la méningite ;
  • Le vaccin contre le pneumocoque…

Le carnet répertorie aussi d’autres vaccins obligatoires et non obligatoires (recommandés) à faire à l’enfant avant ses 6 ans. Notons que les crèches et écoles maternelles/primaires exigent souvent une copie du certificat de vaccination avant la validation de l’inscription d’un enfant. Ce document permet de vérifier si l’enfant est bien apte sur le plan physique à intégrer un établissement scolaire classique. Par conséquent, le carnet de santé permet la prévention des maladies et l’intégration de l’enfant dans un centre éducatif.

Fonction 3 : Il est une source de conseils pratiques pour les parents

Le carnet de santé joue le rôle de conseiller à l’endroit des parents. Il fournit de nombreux conseils très utiles qui permettent aux parents de bien s’occuper de leur enfant. Les conseils présents dans ce carnet abordent plusieurs thèmes de santé. On y trouve notamment :

  • Les conseils sur les gestes et comportements à avoir lorsqu’un enfant souffre de diarrhées, vomissements, fièvre, gênes respiratoires… ;
  • Les idées et astuces pour détecter rapidement les troubles du langage, d’audition, de vue ainsi que les problèmes relationnels ;
  • Les consignes pour bien l’alimenter, le coucher, lui faire prendre le bain et l’attacher en voiture…

Le carnet de santé contient également des messages d’aide au suivi de l’enfant durant les différentes périodes de croissance. Des conseils pertinents centrés sur le tabac, l’alcool, les drogues et la sécurité routière s’y trouvent aussi (destinés aux adolescents).

L’essentiel des informations à savoir pour simplifier le quotidien des parents est présent dans le carnet de santé. Les parents peuvent aussi le compléter en se basant sur leurs propres observations. Pour acquérir les bons gestes de santé et de la médecine préventive, les parents peuvent donc parcourir le carnet de santé de leur enfant.

Que faire lorsqu’on endommage ou perd le carnet de santé de son enfant ?

Compte tenu de son importance, le carnet de santé doit être très bien conservé. Cependant, il peut arriver qu’il subisse une avarie ou même que vous le perdez. Si vous vous retrouvez dans l’une de ces deux situations, vous n’avez pas à paniquer. Vous pouvez en effet faire la demande d’un nouveau carnet. Il vous suffit en tant que parent ou responsable de l’enfant de vous présenter au PMI avec un extrait de naissance. Il est aussi possible qu’on vous demande de fournir un livret de famille. Lorsque toutes les pages du carnet seront complétées, on procède de la même façon pour obtenir un carnet de remplacement. Une fois le nouveau carnet obtenu, il faut le confier au médecin qui suit l’enfant. Ce dernier se chargera de le remplir en se référant aux notes/données précédemment prises et contenues dans son propre dossier.

Que retenir ? Le carnet de santé est un document fort utile pour le suivi et le contrôle de la santé de l’enfant. Il fait office de guide et conseille les parents à mieux prendre soin de la santé de leur enfant. Toutes les informations qui s’y trouvent sont confidentielles et couvertes par le secret médical. Le carnet de santé est une propriété des parents et de l’enfant. Le médecin ne peut donc le consulter que sur autorisation de ses propriétaires. Il est fourni gratuitement à la naissance de l’enfant. Lorsqu’on le perd ou lorsqu’il est plein ou endommagé, on peut toujours demander un autre exemplaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.