Comme tout organisme vivant, celui de l’homme est enclin à de nombreuses maladies et anomalies. Ainsi, vous entendrez parler du cancer, des maladies de peau, des maladies oculaires, etc. La médecine tant moderne que traditionnelle s’attelle jour après jour à comprendre davantage ces problèmes sanitaires afin d’apporter les solutions appropriées. Cet engagement passe par la recherche des causes et symptômes de ces maladies ainsi que les remèdes efficaces. Cependant, notre article du jour porte sur la paupière qui saute. Il sera question de mettre à votre disposition les remèdes naturels qui pourront vous aider à lutter efficacement contre ce mal.        

Paupière qui saute : à quoi résume cette expression ?

Cette expression renvoie à une convulsion des muscles de la paupière. C’est un tremblement récurrent et instinctif des muscles de la paupière. Ce mal provoque le « Blépharospasme Essentiel Bénin » (BEB) lorsqu’il devient chronique. Cette maladie est d’origine presque introuvable. Toujours est-il qu’elle apparait plus fréquemment chez les femmes que les hommes surtout en âge adulte. Mais dans des cas parfois très isolés, le tressautement ou tremblement des muscles de la paupière est symptomatique des troubles nerveux.

Cette contraction fréquente et involontaire des muscles de la paupière s’explique le plus souvent par un tremblement survenant dans la partie supérieure comme inférieure de la paupière. Il faut dire que dans la majorité des cas, ce mal est ressenti comme un étirage léger sur les paupières. Mais il existe d’autres cas dans lesquels la contraction des muscles de la paupière est plus forte. Dans ces cas qui sont moins fréquents, vous vous sentez obligé de fermer vos yeux.

En effet, le frissonnement des paupières ne dure que quelques secondes ou tout au plus une ou deux minutes. Cette action convulsive est quasiment inattendue. Elle peut se produire de nouveau pendant des jours et cesser d’apparaître pendant plusieurs semaines ou même plusieurs mois.

Vous devez aussi garder à l’esprit que ce mal est sans conséquence grave. Dans la plupart des cas, il n’exige même pas une médication. Cependant, il peut causer des irritations qui troubleraient votre concentration. Ce qui reste un problème majeur pour l’homme. Il existe aussi des cas d’exception qui sont annonciateurs des troubles de spasme chronique. Donc, lorsque vous aurez des signes douteux, il convient de solliciter un Ophtalmologiste.

Paupière qui saute : qu’est-ce qui explique cela ?

Comme nous l’avons précédemment annoncé, la paupière qui tombe n’est pas forcément le signe de la manifestation d’un problème majeur. Sur cette base, il est plutôt difficile d’identifier les causes du tremblement de la paupière. Malgré cela, il n’est pas impossible de justifier ce mal.

En effet, de nombreuses conditions favorisent le spasme de la paupière. Nous pouvons citer entre autres :

  • l’entropion ;
  • la conjonctivite ;
  • le trichiasis ;
  • la sensibilité à la lumière ;
  • l’uveris ;
  • les bouleversements du système nerveux.

 Ainsi, le tressautement de la paupière peut se manifester en raison de :

  • une tension et d’un épuisement oculaire ;
  • l’assèchement des yeux ;
  • la consommation abusive de café, de l’alcool, du tabac ou de médicaments ;
  • les irritants environnementaux (la lumière, le vent, le soleil, la pollution atmosphérique) ;
  • la fatigue générale causée par le manque de sommeil, les efforts physiques inaccoutumés ou les effets secondaires des médicaments ;
  • le stress ;
  • le blépharite, encore appelé conjonctive (c’est une inflammation de la paupière) ;
  • l’irritation des yeux ;
  • les vertiges.

Mais la bonne nouvelle est qu’il existe aujourd’hui des traitements thérapeutiques naturels auxquels vous devez vous habituer, car la maladie ne prévient jamais. Il faut plutôt la prévenir et pour cela, voici quelques remèdes naturels :

Paupière qui saute : la banane est la solution potassium

Retenez que la carence en potassium est l’une des plus importantes causes de la spasmophilie. Alors, point besoin de vous rappeler que la consommation régulière de la banane est un moyen efficace pour combattre le tremblement de la paupière. En effet, ce fruit est un véritable réservoir de potassium.

Paupière qui saute : le bandage chaud, la solution chaleur

Disons que la compresse chaude nourrit les fonctions des muscles oculaires ; ce qui réduit les mobilités involontaires des paupières. Il vous aura suffi de tremper une serviette ou encore un mouchoir dans de l’eau chaude. Passé cette étape, vous centrifugerez cette serviette avant de la poser sur l’œil. Ensuite, vous ne l’enlèverez que lorsque la chaleur aura disparu totalement. Enfin, reprenez cet exercice 5 à 6 fois. C’est aussi simple et facile à appliquer.

Paupière qui saute : le calcium pour la solidité des nerfs

Le calcium reste connu de tous comme la meilleure substance qui garantit la force aux os et certains organes vitaux humains. Il maintient en bonne santé le système nerveux à travers le renforcement des nerfs crâniens. Ainsi, vous pouvez corriger le tremblement de la paupière en consommant les aliments qui contiennent plus de calcium. C’est l’exemple de :

  • yaourt ;
  • lait ;
  • fromage ;
  • jus d’orange.                

Paupière qui saute : l’eau tiède, l’autre remède hydrothérapique

L’eau tiède constitue aussi un moyen naturel efficace de lutte contre la spasmophilie. Ici, il ne s’agit pas de mélanger l’eau chaude et l’eau froide pour obtenir de l’eau tiède. Il s’agit plutôt d’utiliser dans un premier temps, l’eau froide pour rétrécir ou comprimer les vaisseaux sanguins. Dans un second temps, vous allez vous servir de l’eau chaude pour déboucher ou désengorger les pores. Et pour une guérison plus rapide, vous devez répéter cet exercice 8 à 9 fois tous les jours.

Paupière qui saute : une maladie qui fuit le Magnésium

Voilà encore une substance qui montre clairement que l’homme peut éviter beaucoup d’ennuis sanitaires s’il parvient à contrôler son alimentation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un célèbre philosophe affirme ce qui suit : « Nous creusons nos tombes avec nos propres dents ». Nous pouvons même dire que les remèdes naturels pour traiter le spasme de la paupière sont essentiellement liés à l’alimentation de l’homme. En consommant par exemple les avocats, les légumes, les haricots, les noix, les graines…, vous alimentez ainsi votre organisme en magnésium. Ce qui lui permet d’être immunisé contre la contraction de la paupière.

Paupière qui saute : quelle est l’importance de l’Eau de Rose ?

Vous devez savoir que l’eau de rose est un désinfectant naturel. Or, la saleté constitue l’une des fondamentales causes de la convulsion de l’orbite oculaire. Nous pouvons alors conclu que l’usage de cette eau comme nettoyant des yeux, garantirait à l’œil une santé optimale. L’œil est non seulement bien nourri, éclairé, mais ses muscles sont aussi renforcés. Par ailleurs, l’eau de rose peut être utilisée comme compresse. Il suffit d’imbiber un mouchoir avec cette eau pour couvrir ensuite les yeux, et vous aurez un résultat est ahurissant.

Paupière qui saute : la vapeur est une autre alternative naturelle de chaleur pour corriger le mal

La vapeur est sans doute l’un des meilleurs calmants des tremblements de la paupière. La solution vapeur permet de normaliser le mouvement des nerfs et de supprimer tous les déchets qui encombrent les pores. Pour que ce remède encore plus efficace, il est recommandé d’ajouter les feuilles d’eucalyptus à l’eau bouillante. Ensuite, vous mettez votre visage en contact de la vapeur de la solution liquide pendant 10 minutes minimum. Mais, lorsque vous couvrez votre tête au moyen d’une serviette lors de la baignade au vapeur, l’effet est encore plus remarquable.

Paupière qui saute : le concombre est un autre fruit au service de la guérison

Comme beaucoup d’autres fruits et aliments, le concombre s’invite dans le carnevar des fruits qui soulagent le spasme de l’œil. Mais se démarque en effet des précédents par sa formule de froid. Ici, la procédure est très simple. Vous coupez une tranche de concombre, que vous mettez au frigo. Ensuite, vous mettez le morceau glacé sur l’œil malade. Attendez que le degré de fraicheur de votre concombre chute considérablement et retirez-le.

Paupière qui saute : se masser les yeux est une solution possible

En passant légèrement votre index sur les contours supérieur et inférieur de vos yeux, vos intensifierez ainsi l’impulsion sanguine et vivifiez les muscles oculaires. Faites quotidiennement cet exercice 5 à 6 fois pendant une durée minimum de 30 secondes et vous ne parlerez plus de la spasmophilie.

Paupière qui saute : la pomme de terre peut vous guérir naturellement

Ce tubercule à un effet réfrigérant qui décontracte les muscles de l’œil. Dans ce cas, le travail consiste à morceler la pomme de terre en fines tranches et de les déposer simplement sur les yeux. Vous pouvez le répéter quelques fois naturellement.

Le clignotement rapide de la paupière

C’est un exercice qui vous permet d’éliminer quantitativement les déchets qui sont incrustés dans l’œil. Il permet aussi d’humidifier les yeux et de décontracter les muscles. Faites donc cet exercice pendant 20 minutes au plus, c’est faire un geste qui sauve de la spasmophilie. Mais, attention ! Marquez un petit arrêt à chaque exercice.

D’autres méthodes naturelles pour traiter le spasme de l’œil

A priori, il convient de rappeler que la majorité des tremblements de la paupière disparaissent sans aucun traitement. En revanche, vous devez passer au traitement pour chasser les éventuelles causes. Et donc, en nous focalisant sur les causes récurrentes du mal (la fatigue, consommation exagérée du café, le stress…) nous en déduisons qu’il est faille observer les mesures suivantes :

  • diminuer la consommation de caféine ;
  • dormez suffisamment ;
  • lubrifiez souvent vos espaces oculaires au moyen de compresse naturelle ou des lubrificateurs médicaux ;
  • apposez un bandage chaud sur les yeux quand le mal débute ;
  • appliquez des injections de botox pour prévenir le blépharospasme essentiel bénin ; ce produit est utilisé pour le traitement des cas de spasme oculaire grave ;
  • les mouvements qui permettent aux muscles d’être décontractés et facilitent la circulation du sang restent une meilleure thérapie physique.

La prévention du spasme de la paupière est-elle possible ?

Il n’existe qu’une seule possibilité pour prévenir le tremblement de la paupière. Lorsque vous constatez une répétition de ce mal oculaire bénin à votre niveau, prenez note de votre niveau de consommation de l’alcool, du tabac. Mais ce n’est pas tout. Notez également dans un cahier de notes personnel vos nombres d’heures de sommeil et ainsi que votre taux de stress. Cet exercice doit être fait dans la période post et pendant le tremblement de la paupière. Au cas où vous auriez remarqué plus de mouvements de la paupière quand vous manquerez de sommeil, alors, essayez de vous coucher tôt. 30 minutes ou une heure plus tôt auraient suffi pour alléger le spasme de vos yeux ;

À quel moment faut-il s’inquiéter lors du tressautement de la paupière ?

Une fois de plus, nous tenons à rappeler que la spasmophilie n’a jamais été assez dangereuse pour requérir de façon urgente une solution médicale. Mais, lorsque ce mal devient chronique, il est alors important de prendre les dispositions thérapeutiques qui s’imposent pour prévenir les bouleversements du système nerveux. Dans ce cas, la consultation d’un médecin reste une meilleure option surtout quand vous avez l’un des symptômes suivants apparait :

  • l’œil est gonflé, rouge et coule de façon inaccoutumée ;
  • la paupière supérieure est retombante ;
  • fermeture complète de la paupière toutes les fois qu’elle se contracte ;
  • le mal dure pendant beaucoup de semaines.

Les complications de la spasmophilie

Même si rarement cette maladie présente des symptômes plus graves, il n’est pas certain qu’ils peuvent s’avérer compliqués. Cette complication est souvent liée au dérèglement du système nerveux. Les cas suivants sont donc envisageables :

  • l’immobilité de bell ou la paralysie faciale. Vous constaterez dans ce cas un abaissement du visage vers le bas ;
  • la dystonie. C’est elle qui favorise souvent les convulsions musculaires insoupçonnées. vous constaterez à cet effet des torsions et distorsions de la partie du corps affectée ;
  • la dystonie cervicale. Elle est encore appelée torticolis spasmodique. ici, vous remarquerez des contractions incertaines au niveau du cou et de la tête dans une position gênante ;
  • la maladie de parkinson. Elle est reconnue pour être symptomatique des tremblements et somnolences musculaires des membres. on note un déséquilibre corporel et des difficultés pour parler ;
  • le syndrome de Tourette. Cette maladie se caractérise par des actions involontaires et des habitudes verbales injurieuses ;
  • les sillons de la cornée pouvant occasionner le tremblement périodique de la paupière.

Pour quelle raison les médecins sont-ils divisés sur la spasmophilie ?

La réponse à cette question est très simple. Si les avis sont partagés sur cette maladie, c’est parce qu’elle ne présente véritablement aucune cause ou symptôme biologique apparent.                 

En définitive, nous pouvons retenir globalement que la spasmophilie est une maladie bénigne. Toutefois, elle peut engendrer des complications. Donc, la possibilité de rencontrer des cas graves de ce mal n’est pas totalement exclue. Pour ne pas en arriver à cette extrémité de la maladie, voilà les choses :

À faire

  • Dormez pendant 8 heures par jour
  • Prenez environ 8 à 10 verres d’eau par jour
  • Mettez vos lunettes au cas où prévoyiez passer beaucoup de temps devant l’ordinateur
  • Au cours de vos travaux, via l’ordinateur, observez des arrêts pour fermer vos yeux
  • Nettoyez vos yeux à des intervalles de temps réguliers

À éviter de faire

  • Évitez de consommer abusivement le café, l’alcool, le tabac…
  • Évitez de rester assez longtemps en contact avec les instruments électroniques
  • Évitez les frottements trop appuyés des yeux.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.