L’hiver est la saison où les rayons du soleil se font rares. Cette absence de la luminosité naturelle provoque certaines carences, dont celle de la vitamine D. Vitamine très importante pour notre organisme, cette dernière devient donc quasi inexistante en période hivernale et peut occasionner certains troubles. Avoir un supplément de vitamine D en hiver est donc bienfaisant pour notre corps. Découvrez dans cet article, pourquoi il est important de prendre de la vitamine D en hiver.

Lutter efficacement contre la déprime hivernale

La déprime hivernale est l’une des principales conséquences du manque de vitamine D en hiver. En effet, la lumière naturelle est la principale source de vitamines D dont a besoin l’organisme. Les rayons du soleil aident l’organisme à synthétiser jusqu’à 80% de vitamine D nécessaire pour le bon fonctionnement de notre corps. Par conséquent, l’absence de lumière naturelle et plus précisément de soleil en hiver provoque le plus souvent un endormissement de l’organisme. Ce manque de motivation se traduit le plus souvent par la fatigue, l’irritabilité, en un mot, la déprime hivernale.

Dans ce cas, l’apport en vitamine du soleil est le remède idéal pour vous remettre d’aplomb et retrouver toute votre vitalité. Une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a montré que les pays les moins ensoleillés présentent un taux de suicide plus élevé. Afin de pallier le manque de soleil, une marche matinale de 10 à 15 minutes au quotidien sera utile pour booster votre humeur.

Renforcer votre système immunitaire en hiver

Notre système immunitaire est naturellement conçu pour nous protéger contre diverses agressions extérieures. En hiver, la température hivernale, l’humidité et le manque de luminosité favorisent l’affaiblissement de nos défenses et nous rendent vulnérables face aux virus. Avoir un supplément de la vitamine D en hiver vous permettra de renforcer vos défenses immunitaires. En effet, les globules blancs sont les cellules responsables de la fabrication d’anticorps utiles pour notre protection. Un complément de vitamine D vous permettra d’activer ces globules et par conséquent de renforcer votre immunité.

Booster la défense immunitaire de vos poumons

Les infections respiratoires les plus courantes en période hivernale sont la grippe, le rhume ou l’asthme.

La température hivernale et l’humidité sont les facteurs principaux occasionnant la prolifération des virus respiratoires. Il est alors nécessaire de prendre les dispositions adéquates pour renforcer efficacement votre système respiratoire. Une supplémentation de vitamines D en hiver permettra de fournir à vos poumons les antibiotiques nécessaires. En effet, la présence de vitamines D dans votre corps entraînera la hausse du niveau de peptides naturels dont vos poumons ont besoin. De plus, la vitamine du soleil constitue un excellent remède pour lutter contre les crises d’asthme en période hivernale.

Éviter la prise de poids en hiver

En période hivernale, le froid stimule notre faim. On aime le plus souvent se réchauffer autour de bons plats savoureux et riches. Les produits laitiers et la charcuterie font notre lot quotidien. Dans tous les cas, il est plus difficile dans cette période de surveiller son alimentation. Cependant, il ne faut pas oublier que les risques d’obésité ne sont jamais loin. Des études ont montré que les personnes présentant une carence en vitamine D, sont les plus susceptibles à l’obésité. Cette vitamine contribue à la diminution de la graisse corporelle et favorise le renforcement des muscles. L’action de la vitamine D sur les graisses est toute simple. Elle empêche le stockage des graisses dans votre corps et régule la formation de cellules adipeuses. D’un autre côté, elle favorise la hausse de la sérotonine. Il s’agit d’un neurotransmetteur ayant plusieurs fonctions contribuant au bien-être général (contrôle de l’appétit et de la sensation de satiété par exemple).

Le taux de cholestérol est négativement corrélé au taux de vitamine D. Le cholestérol intervient dans la synthétisation de la vitamine D. Plus vous avez donc de vitamines D dans votre organisme, moins vous avez de cholestérol. L’idéal pour passer votre hiver sans prendre du poids sera alors de satisfaire vos besoins en vitamine D.

Limiter les risques cardiovasculaires chez les personnes âgées

Les personnes âgées font partie des sujets les plus atteints pendant l’hiver. Cela se ressent également lorsqu’on se réfère à la hausse du taux de mortalité des personnes âgées dans cette période. En effet, non seulement elles sortent peu, mais leur peau présente naturellement des difficultés à produire de la vitamine D au contact des rayons ultra-violets. L’arrivée de l’hiver n’est donc pas de nature à améliorer leur état de santé. La carence en vitamines D est donc fréquente chez les personnes âgées. Ce manque engendre certains dysfonctionnements au niveau de leur organisme déjà fragile. En effet, une personne âgée et carencée est plus exposée aux risques de maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, l’arrêt cardiaque, et la cardiopathie rhumatismale. Une étude systématique a été menée en 2009 au Canada par le Tufts Evidence-based Practice Center et a montré qu’une augmentation ou qu’un apport régulier en vitamine D en quantité suffisante chez les personnes âgées diminuerait de 25% les risques de maladies cardiovasculaires pendant l’hiver. Cependant, il faut mentionner que l’incapacité de la peau des personnes âgées à produire de la vitamine D au contact de soleil ne justifie pas qu’elles soient maintenues à l’abri du soleil. Une exposition une à deux fois par semaine associée à un apport en vitamine D sous forme médicamenteuse pourrait augmenter considérablement leur défense contre les maladies cardiovasculaires.

Comment faire le plein de vitamine D ?

Pour avoir une santé de fer et mieux affronter l’hiver, il est recommandé de satisfaire vos besoins en vitamine D. On ne cessera jamais de le mentionner, le soleil reste la principale source de vitamine D nécessaire pour votre organisme. Une exposition de 15 à 30 minutes trois fois par semaine vous permettra d’acquérir l’essentiel pour couvrir vos besoins.

Cependant, il n’est pas recommandé de s’exposer au soleil de façon excessive. Une exposition exagérée au soleil pourrait être la source d’autres pathologies comme le cancer de peau. Si les rayons du soleil vous fournissent plus de 80% de vitamine D, vous trouverez les 20 % restants dans votre alimentation. Pour cela, vous devez favoriser la consommation de certains aliments pendant l’hiver comme :

  • Le poisson (saumon, thon, maquereau) ;
  • Les produits laitiers ;
  • Le foie ;
  • L’huile de foie de morue.

Il faut mentionner que l’apport en vitamine D fourni par le saumon est plus important lorsqu’il est cuit à la vapeur. L’huile de foie de morue est également fortement recommandée si vous souhaitez combler efficacement vos besoins en vitamine D. Cette huile contient en effet 250 microgrammes de vitamine D pour une portion de 100 grammes.

Notez également que le foie de veau, le foie gras, et les champignons crus ou cuits apporteront le nécessaire à votre organisme en vitamine D. Les œufs sont également une source idéale pour combler vos insuffisances. La vitamine du soleil est par contre beaucoup plus présente lorsque vous mangez vos œufs au plat et pas trop cuits. Comme produits laitiers, misez sur le fromage, le lait de vache ou les produits à base de soya. Ils vous procureront des apports non négligeables.

Des compléments alimentaires sous forme de gélules sont parfois conseillés par les médecins pour couvrir vos besoins en vitamine D. Cette prescription se justifie par le fait que notre alimentation soit plus ou moins faible en vitamine D2. Elle contient le plus souvent de la vitamine D3. Les compléments alimentaires viennent donc renforcer ce manque.

La quantité de vitamine D idéale pour notre organisme

Pour éviter les carences en vitamine D pendant l’hiver, vous devez fournir à votre organisme une quantité suffisante. La quantité nécessaire varie d’un sujet à un autre. Ainsi pour les enfants de zéro à trois ans, il faudra une quantité journalière de 400 à 600 UI (Unité Internationale). Les enfants de 4 à 12 ans et les adultes pourront se contenter d’une quantité journalière de 400 UI. Cependant, les femmes enceintes et allaitantes nécessitent une quantité plus élevée qui varie de 600 UI à 800 UI.

Pour les personnes âgées, il faudra un apport quotidien de 500 UI. Il existe des possibilités d’éviter des carences en vitamine D par la prise d’une dose unique. Les adolescents, les personnes fragilisées et les sportifs sont les profils qui s’y prêtent le plus. Cependant, l’avis d’un médecin est obligatoire pour éviter le surdosage. Pour les sportifs, une dose unique de 100000 UI en début d’hiver est recommandée. Pour les adolescents et les personnes fragilisées, une même quantité est conseillée, mais par intervalle de trois mois.

Que peut-on retenir ?

La vitamine D est une substance indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme. Les besoins de notre corps sont d’autant plus importants pendant la période d’hiver. Bien que les rayons du soleil soient quasi inexistants dans cette période, il est tout de même important de s’exposer à la lumière naturelle, de préférence en matinée. La luminothérapie est aussi un excellent moyen pour se remettre d’appoint et surtout pour être au top de sa forme. Un médecin pourrait également vous donner des conseils précieux pour mieux couvrir vos besoins en vitamine D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.