Le saviez-vous ? Huit Français sur dix souffrent ou souffriront de problèmes de dos pendant leur existence. En effet, le mal de dos est une affection extrêmement courante qui peut affecter tout le monde, et cela, peu importe l’âge ou le sexe. Toutefois, beaucoup ignorent que ce souci de santé recouvre des troubles variés. Dans cet article, on vous présente trois maladies de dos qui invalident de nombreuses personnes dans l’hexagone.

La lombalgie

mal de dosLa lombalgie désigne les douleurs qui affectent la partie inférieure de la colonne vertébrale. Elle est, en effet, relative à un problème des vertèbres lombaires. Également appelée « mal de reins » ou « tour de reins », cette pathologie du dos concerne entre 40 et 70 % de la population. La lombalgie peut être causée par une maladie inflammatoire ou une fracture tassement. On parle de lombalgie d’origine inflammatoire. Elle peut également se déclencher suite à une lésion anatomique du disque intervertébral. Dans ce cas, il s’agit d’une lombalgie mécanique. Le seul symptôme qui se manifeste est une douleur au bas du dos. Pour traiter une lombalgie, il est conseillé de ne pas trop rester immobile. Observez d’abord un repos absolu 24 à 48 h. Ensuite, essayez de reprendre vos activités physiques, même si la douleur persiste. Cela favorise la restauration de la fonction musculaire, et les douleurs vont ainsi s’estomper. Un traitement médicamenteux à base d’antalgiques, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de myorelaxants peut accompagner cette mesure. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s’imposer.

La sciatique

La sciatique ou lombosciatique est une affection fréquente après la trentaine. Elle se caractérise par une douleur qui se répand le long du nerf sciatique, irradiant dans les fesses et à l’arrière de la jambe jusqu’au pied. Le plus souvent, la sciatique affecte un seul côté du corps. Toute forme de pression ou d’inflammation du nerf sciatique peut provoquer ce mal de dos. Mais, il faut noter que dans près de 85 % des cas, la douleur est causée principalement par la hernie discale. D’autres facteurs, un peu rares, peuvent également être responsables de la sciatique :

  • une maladie inflammatoire du rachis ;
  • un tassement vertébral ;
  • une arthrose des vertèbres lombaires ;
  • une tumeur…

Pour combattre cette maladie de dos, les professionnels traitent en général les symptômes et la cause spécifique. Des traitements antalgiques peuvent aider à diminuer les douleurs. Le patient peut pratiquer des exercices de renforcement musculaire d’intensité modérée, au cas où la douleur ne serait pas trop sévère. D’autres solutions utilisées pour soulager les maux de dos ordinaires peuvent également atténuer le mal.

La cruralgie

mal de dosMoins fréquent que la sciatique, ce mal de dos est en revanche plus douloureux. La cruralgie n’est rien d’autre que la douleur du nerf crural ou fémoral (c’est le nerf qui innerve une partie de la cuisse). Elle est engendrée par une irritation ou une compression du nerf fémoral ou d’une de ses racines. La meilleure manière pour en venir à bout est de traiter sa cause. En général, vous devez avant tout respecter le repos absolu 24 à 48 h. L’utilisation des relaxants musculaires, des analgésiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut être conseillée pour la réduction de la douleur. Si l’état douloureux ne diminue pas, le médecin peut proposer une intervention chirurgicale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.