Une maison de retraite est un établissement dédié à l’accueil et à la prise en charge des personnes âgées, leur permettant de passer le 3ème cycle de leur vie dans les meilleures conditions. On distingue plusieurs types de maisons de retraite, chacune ayant des caractéristiques bien spécifiques. Découvrez dans cet article les critères de bases pour bien choisir votre maison de retraite.

Choisir selon le niveau de dépendance AGGIR


Les maisons de retraite sont de divers types, n’accueillant pas le même profil d’individus. Nous distinguons principalement :

  • Les USLD (Unités de soins de longue durée) ;
  • Les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ;
  • Les résidences services ;
  • Les résidences-autonomie ;
  • Les MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées).

Les deux premiers types d’hébergement cités concernent les personnes âgées sérieusement dépendantes et tout un équipement adapté y est disponible pour la prise en charge. Quant aux trois derniers types, ils accueillent des résidents autonomes ou légèrement dépendants.

L’une des premières choses à faire donc dans la recherche d’un établissement est la détermination de l’indice de dépendance selon la grille AGGIR. Les niveaux de dépendance sont évalués de 1 à 6 et confirmés par un médecin accrédité. Sur Mazette, faites-vous une idée précise du niveau de dépendance avec un simulateur et retrouvez y un panel d’établissements correspondants à proximité, et ceci quelle que soit votre ville.

Choisir en fonction de la proximité du site

Certes, un établissement de retraite regroupe un certain nombre de personnes âgées et les affinités peuvent s’y créer permettant aux résidents de retrouver une certaine intégration. Toutefois, la visite de parents proches, enfants et amis est indispensable. Il faudra donc opter pour une résidence pas trop éloignée de son lieu habituel de vie et facilement accessible, à moins que l’intéressé n’opte pour la nature en priorisant une MARPA.

Choisir en fonction de son budget


Il est important de bien calculer sa dépense avant de s’engager pour une maison de retraite. Les résidences pour personnes autonomes peuvent moins couter qu’une EHPAD ou une USLD. Toutefois, il est important de bien connaitre les tarifs de chaque maison et surtout des détails. En effet, certains services sont optionnels et se présentent comme non intégrés dans le prix de base.

Par ailleurs, des mécanismes d’aides sociales existent et peuvent affilier les résidences essentiellement les EHPAD, ce qui peut les rendre moins onéreuses. Il s’agit des dispositifs tels que l’APL (Allocation Personnalisée au Logement), l’ALS (Allocation de Logement Sociale) et l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement). Il faudra bien vous renseigner sur votre éligibilité à ses aides et les faire valoir.

Effectuer une visite avant la décision finale

Une fois que vous avez peaufiné votre liste de potentielles résidences d’après les critères sus-énoncés, l’étape ultime est la visite de sites. Selon l’organisation interne des établissements, cette visite peut être individuelle ou collective.

C’est l’opportunité pour vous de poser toutes les questions liées à vos préférences et à celles de votre parent âgé en termes d’habitudes de vies, de voir les services et activités proposés, de vous renseigner sur la qualité du personnel, sur l’adaptation de la prise en charge en fonction des contextes, etc. Ce sont autant d’éléments qui vous aideront dans votre choix définitif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.