Choisir un hypnotiseur pour se faire traiter d’une addiction à la drogue, d’une boulimie ou d’un trouble du comportement peut se révéler indispensable lorsque d’autres formes de médecine ont échoué. Toujours est-il qu’il faut faire très attention au choix du praticien qui aura le privilège de rentrer dans votre intimité et de sonder votre inconscient. On vous montre une méthode éprouvée qui peut vous aider à trouver un hypnotiseur connu et efficace.

Tester les compétences de l’hypnotiseur

Il existe une multitude d’astuces que vous pouvez appliquer pour juger du niveau de professionnalisme de l’hypnotiseur que vous avez choisi.

L’une des toutes premières astuces consiste à vous rendre sur le site de l’hypnotiseur et à vous faire une idée de l’efficacité de ses interventions. Cette information, il vous sera facile de l’obtenir en lisant les avis divers des internautes et anciens patients de l’hypnothérapeute. Passé cette étape, vous pouvez vous rendre au rendez-vous. Si vous avez toujours des appréhensions, il est tout à fait possible de faire une première séance avant de vous engager définitivement. Ce qui veut dire que si cette toute première séance n’est pas à la hauteur de vos attentes, vous pouvez vous rétracter le plus simplement du monde.

Évaluer le type de relation que propose l’hypnothérapeute

Au cours de votre premier échange, que cela soit sur Skype, au téléphone, à votre domicile ou au cabinet de l’hypnothérapeute, vous avez tout le temps de l’observer et de l’écouter. À partir de cette observation ou de l’écoute, il est facile de déterminer si le type de relation proposé par le thérapeute vous convient et s’il vous met en confiance.  

Par ailleurs, il y a des signes qui peuvent vous conduire à choisir un bon hypnotiseur. Ces signes sont notamment :

  • La capacité de l’hypnotiseur à interagir avec vous de manière bienveillante et à partager les émotions que vous ressentez. Cela suppose qu’il s’intéresse vraiment à vous. Une trop grande neutralité de l’hypnotiseur créera de la distance entre patient et thérapeute. C’est d’ailleurs un signe avant-coureur de l’intérêt essentiellement scientifique que le thérapeute porte à votre cas ;
  • Le respect de la déontologie de son métier ;
  • La disponibilité de l’hypnotiseur à vous suivre dans les moindres recoins de votre inconscient. Il doit pouvoir vous tenir la main pour vous aider à avancer et à affronter vos peurs les plus profondes, même quand vous semblez prêt à renoncer ;
  • La capacité du thérapeute à se départir de son script, à s’adapter à la réalité de votre situation particulière et à vous offrir des séances personnalisées ;
  • La capacité du thérapeute à garder son calme et à accueillir votre problème avec tout le professionnalisme qu’il faut, peu importe la gravité de votre situation ;
  • La maturité de l’hypnotiseur et sa capacité à rester à sa place et à vous laisser faire (posture basse). Lorsque votre hypnotiseur fait preuve de pédantisme ou posture haute, vous devriez arrêter au plus vite vos séances. 

Aborder la question du tarif avec votre hypnothérapeute 


La question du tarif est un aspect important de la consultation. Il varie d’un thérapeute à un autre. Certains hypnothérapeutes vous offriront la consultation à 220 €. Vous en trouverez d’autres qui proposent la séance à 120 €. Ces tarifs varient également en fonction de la durée des séances d’hypnose (une heure ou une demi-heure).

Toutefois, il est impossible de juger de l’efficacité d’un hypnothérapeute simplement sur la base des tarifs appliqués. Un tarif bas peut cacher un excellent hypnothérapeute tout comme un hypnotiseur au tarif élevé peut se révéler très mauvais.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.