Pour diffuser l’huile essentielle, il vous faut un diffuseur répondant à vos exigences. Mais comment réussir son choix ? Nous vous disons ici tout ce que vous devez savoir pour opérer un choix optimal.

Tenir compte de la multiplicité des diffuseurs d’huile

Pour diffuser des particules d’huile essentielle dans l’atmosphère, plusieurs diffuseurs vous sont proposés. Et si vous ignorez la spécificité de chacun d’eux, votre choix se révélera difficile. C’est pourquoi nous allons commencer par vous présenter les quatre (4) différents types de diffuseurs existants. 

Le diffuseur par nébulisation

Le diffuseur par nébulisation est connu pour sa complexité, contrairement aux autres types de diffuseurs. Grâce au vent produit (lequel effet de souffle est encore appelé effet venturi), le souffle d’air traversera le flux d’huiles essentielles, propulsant ce dernier vers la surface, de sorte à diviser les gouttelettes en deux ; laissant les plus grosses descendre et les plus petites s’échapper dans l’atmosphère. Vous pouvez en savoir davantage sur AromaLife.

En dépit de sa complexité, les diffuseurs par nébulisation sont les plus puissants. Aussi, permettent-ils une diffusion pure de l’huile essentielle. En outre, les petites particules restées à la surface restent assez longtemps dans l’atmosphère, permettant ainsi une couverture d’environ 100m2.

Cependant, la diffusion par nébulisation est bruyante. Même si le bruit n’est pas assourdissant, il vous limitera, car si vous souhaitez la diffusion dans un lieu calme, il vous sera difficile de le faire. C’est là l’inconvénient majeur qui se rapporte à l’utilisation de ce diffuseur. En plus, il faudra tenir compte du coût élevé de ce type de diffuseur. S’il vous intéresse, rendez-vous sur https://diffuseurs-huiles-essentielles.fr/collections/diffuseur-huile-essentielle-nebulisation.

Le diffuseur par brumisation

Dans ce cas de figure, il est mis une pastille au fond du diffuseur. Celle-ci émet des vibrations qui vont transformer l’eau en brume très fine et en même temps froid. La diffusion de l’huile essentielle dans l’atmosphère est alors assurée par la brume qui se dégage du diffuseur.

À l’opposé du diffuseur par nébulisation, celui-ci n’est pas du tout bruyant et est moins performant en raison du mélange d’eau qu’il fait avec l’huile essentielle. Il le rend d’ailleurs moins thérapeutique que celui par nébulisation. Sa surface de diffusion varie alors entre 30 et 40 m2.

La diffusion par chaleur douce

Le diffuseur par la chaleur douce est la plus naturelle de tous les diffuseurs. Il est d’une grande simplicité et consiste en un échauffement des huiles essentielles.

Pour sa part, il est non seulement discret, mais aussi moins coûteux. Son plus gros défaut tient au fait qu’il n’arrive réellement à diffuser que dans de petits espaces. 

La diffusion par ventilation

Dans le cas d’espèce, les huiles essentielles sont trempées dans un buvard. Sous l’effet de l’air, l’huile est ventilée dans l’air. Discret, pas coûteux et simple à l’emploi, le diffuseur par ventilation ne permet malheureusement pas de couvrir les grands espaces, car elle ne reste pas longtemps dans l’atmosphère.

S’appesantir sur certains critères

Au-delà de la technique adaptée, un choix en fonction de certains critères vous aidera à coup sûr, à opter pour un diffuseur qui répond à vos exigences. Pour cela, nous vous recommandons de tenir compte de :

  • L’espace dans lequel se fera la diffusion ;
  • Le prix des diffuseurs ;
  • L’effet recherché

Sur la base de ces éléments, vous trouverez facilement le diffuseur qui vous conviendra le mieux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.