En France et partout dans le monde, des milliers de personnes ont déjà eu recours au test ADN. Il est basé sur l’acide désoxyribonucléique qui examine des emplacements spécifiques du génome d’une personne afin de rechercher ou de vérifier des relations généalogiques avec d’autres personnes. Quelle est donc la place de ce test dans la recherche des origines d’une personne ? Cette question fera l’objet de cet article.

Quelle est la règlementation en vigueur concernant les tests ADN ?

En France, les test adn origine sont interdits par l’article 226-28-1 du Code pénal. Ainsi, toute personne qui violerait cette loi devra payer une amende avoisinant 3750 euros. En fait, l’utilisation de ces tests ne peut être demandée que par un médecin pour aboutir à certaines investigations. Elle peut également l’être par un juge ou encore par la police pour prouver l’implication ou non d’un tiers dans une affaire. Ils l’utilisent également pour faire un rapprochement entre une personne lambda et une autre afin de tirer une situation au clair. C’est pour cette raison que cet examen ne peut être entrepris que pour des fins médicales ou des recherches scientifiques.

Comment se fait un test ADN ?

Le test ADN pour découvrir ses origines se réalise le plus souvent dans les laboratoires. La technique la plus répandue est le prélèvement d’un échantillon de salive chez une personne. Pour ce faire, il faut utiliser un kit ADN. Ce dernier contient un écouvillon de joue qui sera utilisé pour frotter les parois internes de la joue afin de recueillir de la salive. Une fois cet échantillon relevé, il est envoyé au laboratoire pour effectuer les analyses. À ce niveau, deux principales techniques sont utilisées :

  • L’analyse des marqueurs spécifiques nommés AIM ;
  • L’approche statistique et comparative.

La première méthode consiste à rattacher la personne dont les caractéristiques sont prélevées, à une population dont les caractéristiques sont préalablement connues. Quant à la seconde technique, elle permet de regrouper les personnes qui partagent les mêmes caractéristiques génétiques afin de déterminer leur appartenance à une population. Elle est non seulement statistique, mais également comparative. Il existe d’autres techniques de détermination des origines d’une personne, dont :

  • Le test ADN mitochondrial ;
  • Le test ADN Y, etc.

Quel est le rôle d’un test ADN dans la recherche de ses origines ?

Le test d’ADN est utilisé pour déterminer plusieurs caractéristiques chez une personne. Il a ainsi une place de choix dans les prises de décision éventuelles. Il permet de remonter aux origines d’une personne afin de lui permettre de connaitre ses liens fraternels. Il lui permet aussi de connaitre sa provenance culturelle, d’établir son arbre généalogique en partant des grands-parents. Il permet également de connaitre ses racines et même de découvrir son père biologique ou encore la prédisposition à certaines maladies héréditaires. À cet effet, il existe plusieurs sortes de tests ADN. Il s’agit :

  • Du test de paternité ;
  • Du test de maternité ;
  • Du test prénatal ;
  • Du test d’ancêtre ;
  • Du test oncles et cousins, etc.

En somme, le test ADN a une place de choix dans la découverte de ses origines et d’éventuelles filiations à une race ou une autre. Il existe différents types de tests ADN. Il existe également différents moyens pour effectuer ces analyses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.