Pour son fonctionnement, l’organisme a besoin de nombreuses ressources qu’il tire essentiellement de la nutrition et de la respiration. Les apports nutritifs journaliers notamment sont très importants et permettent ou non à l’organisme de disposer d’un mode de fonctionnement optimal. Par ailleurs, les oméga 3 sont des acides gras avec des intérêts considérables.

En effet, ces molécules d’oméga 3 font constamment l’objet d’études qui permettent d’en découvrir de nouvelles vertus. Apprenez-en davantage sur ces substances bienfaisantes pour la santé et l’expérience de vie. De même, disposez des bonnes indications pour en faire une utilisation réellement bénéfique.

Les oméga 3 : quelles sont donc ces substances ?

Les omégas sont des acides gras essentiels à mille et une vertus. Ils sont donc d’un bénéfice considérable lorsqu’ils sont consommés dans les bonnes proportions. Ces acides gras sont essentiellement des lipides ou graisses utilisées par le corps entre autres comme une source d’énergie. En effet, ces substances ont également un effet favorable pour la formation et constitution des membranes cellulaires. Aussi, elles interviennent dans plusieurs processus biochimiques de l’organisme. Par ailleurs, il est important de noter que l’on distingue deux catégories d’acides gras. Ce sont :

  • les acides saturés ;
  • les acides insaturés.

Sur https://www.nutrimea.com/, vous apprenez davantage sur ces excellentes molécules d’oméga 3. La principale différence entre ces catégories d’acides gras est relative à la composition de la chaîne de carbone des éléments. Ces derniers seraient parfois associés à des troubles de cholestérolémie. En outre, les acides gras insaturés sont légèrement moins stables et moins faciles à utiliser pour l’organisme. Dans cette catégorie, l’on distingue également deux sous-catégories que sont les acides gras mono-insaturés et les acides gras poly-insaturés.

La majorité des acides gras poly-insaturés n’étant pas synthétisés par l’organisme, ils sont appelés acides gras essentiels. Les oméga 3 sont en effet des acides gras poly-insaturés essentiels offrant une panoplie d’atouts. Ils interviennent entre autres pour la tension artérielle, pour l’élasticité des vaisseaux ou encore pour les réactions immunitaires.

Les principaux oméga 3 pour votre bien-être

Au nombre des acides gras oméga 3, il est encore nécessaire de faire une principale distinction. L’on distingue notamment l’acide alpha-linolénique ou AAL qui est le seul qualifié d’essentiel. Pour cause, les autres acides gras oméga 3 peuvent être synthétisés par le corps à partir de cet acide AAL. L’on retrouve généralement ce dernier dans les graines de lin et de chanvre ou encore dans différents types d’huile. En outre, l’AAL correspond essentiellement à l’oméga 3 d’origine végétale. D’un autre côté, l’on retrouve les oméga 3 d’origine marine avec l’acide eicosapentaénoïque AEP et l’acide docosahexaénoïque ADH.

Bien que le taux de conversion soit assez faible, l’AEP peut être synthétisé à partir de l’AAL. Ainsi, il est aussi recommandé de consommer des aliments riches en AEP notamment certains poissons gras. L’AEP contribue à la protection du cœur et des artères. D’autre part, l’ADH est aussi présent dans les produits marins comme les poissons gras. Essentiellement, ils sont utiles pour le développement du cerveau et de la rétine. Ces acides interviennent aussi bien pour la motilité des spermatozoïdes.

Des acides gras aux nombreux avantages

Les oméga 3 pour un meilleur système nerveux

En outre, l’intérêt et les atouts des oméga 3 sont bien plus répandus. Ainsi, ils offrent des avantages considérables à plusieurs niveaux. Ces substances favorisent notamment un bon fonctionnement du système nerveux et du cerveau. Selon l’INRA, les oméga 3 sont d’excellents alliés pour la bonne marche du cerveau. Ces substances jouent en effet un rôle protecteur efficace pour les neurones. Lors d’attaques cérébrales ou de crises épileptiques par exemple, ces acides gras essentiels ont un rôle considérable.

De même, les omégas 3 par leurs actions réduisent l’inflammation neuronale. De ce fait, ils réduisent également de risque de survenue de troubles cognitifs comme la perte de mémoire. Ces omégas 3 luttent ainsi contre la dépression et contre la maladie d’Alzheimer. Cette dernière, la dépression ou encore la schizophrénie pourraient être associées à une baisse des taux sanguins et cérébraux en oméga 3.

Pour finir ce volet, ces acides seraient également d’excellents nutriments pour la santé des yeux. Les oméga 3 diminuent ainsi le risque d’avoir des problèmes visuels comme la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge DMLA.

Lutter contre le stress et l’anxiété pour un réel bien-être

En réduisant le stress, l’anxiété et l’agressivité, ces substances essentielles sont de véritables atouts pour le bien-être. D’une part, ces bonnes graisses présentes dans différentes espèces de poissons ont un effet anti déprime et permettent de réduire l’agressivité. En effet, des études ont montré que les personnes consommant assez de poissons gras riches en oméga 3 sont moins méfiantes et moins coléreuses. Par ailleurs, une carence en ces substances est susceptible de créer du stress et de l’anxiété.

Cet état de choses est notamment du fait au fait que les oméga 3 favorisent la production d’endocannabinoïdes. Ces dernières sont des lipides du cerveau contrôlant la mémoire synaptique. Vous délecter de délicieux poissons ne serait donc pas que pour le plaisir de vos papilles gustatives. Si les oméga 3 servent à éviter le stress et de fortes tensions, ces molécules seraient également favorables pour avoir une bonne humeur.

Ainsi, pour les femmes enceintes, avant et après l’accouchement, il est bien avisé de faire le plein d’oméga 3. Ces dispositions sont très efficaces pour éviter le syndrome du baby blues. Toutefois, il est préférable pour ces femmes de ne prendre que de petits poissons ou des végétaux riches en oméga 3.

Se protéger des cancers et profiter d’autres atouts

Les cellules cancéreuses se développent dans le corps lorsqu’elles en trouvent les moyens. Elles peuvent notamment être créées par des inflammations chroniques, des carences nutritives ou encore une augmentation du rapport entre oméga 6 et oméga 3. En effet, lorsque dans ce rapport le déficit en oméga 3 est considérable, l’on s’expose également à différents types de cancers. Par ailleurs, en moyenne, il faut idéalement avoir un taux d’oméga 6 quatre fois plus élevé que celui d’oméga 3.

Pour combler des rapports trop déséquilibrés, les compléments alimentaires contenant l’oméga 3 sont de bonnes alternatives. En outre, les résultats effectués pour tester l’efficacité des oméga 3 face aux cancers sont impressionnants et encourageants. Les femmes atteintes de tumeurs au sein ont généralement une carence en DHA. Aussi, ces substances sont capitales pour les cancers du côlon ou de la prostate.

D’un autre côté, vous pouvez profiter des bonnes propriétés anti-inflammatoires de ces graisses miraculeuses. Elles favorisent également la perte de poids et une santé mentale optimale.

Profitez d’un excellent allié pour l’activité cardiaque

Abordant des bienfaits des acides gras oméga 3, leur atout pour le cœur et la circulation sanguine tient bien un intérêt conséquent. En effet, les acides gras polyinsaturés sont bénéfiques pour l’organisme, car ils contrôlent le cholestérol. Par la même occasion, ces acides protègent le cœur et boostent le système circulatoire. Ainsi, les risques de décès ou de crises cardiaques sont réduits chez des personnes consommant des poissons riches en oméga 3. Ainsi, après un infarctus, l’oméga 3 continue d’être une excellente solution.

Un apport journalier de 1 gramme d’oméga 3 permettrait de réduire de 30 % la mortalité due aux maladies cardiovasculaires.

En outre, cet apport réduit de 20 % le taux de mortalité pour toutes les maladies confondues. De même, avec cette solution préventive et curative, l’effet protecteur apparaît dès le troisième mois. Toutefois selon une étude, après un infarctus du myocarde, les solutions à base d’oméga 3 présenteraient de réelles limites.

Où trouver ces matières grasses miraculeuses ?

Vu les nombreux bienfaits des oméga 3, il est capital d’en consommer dans les proportions recommandées. Pour faire le plein d’omégas 3, plusieurs aliments apportent de bonnes options. Toutefois, les poissons gras sont bien les premières alternatives pour retrouver les acides gras oméga 3. Par ailleurs, le choix d’aliments à consommer pour bénéficier de ces substances est large et non exhaustif. En outre, vous devriez également faire une distinction entre les aliments riches en oméga 3 ALA et ceux contenant davantage les acides gras oméga 3 DHA.

Pour profiter d’un apport nutritif de 100 g d’oméga 3, vous devriez prendre des proportions appropriées d’aliments spécifiques. Ainsi pour 100 g d’oméga 3 ALA, il faut privilégier :

  • 8 g de chia ;
  • 9 g d’huile de noix ;
  • 8 g de mayonnaise ;
  • 7 g de lin ;
  • 3 g huile de lin ;
  • 54 g de colza.

En outre, pour ce même apport en acides gras oméga 3 DHA, il faut :

  • 9 g d’huile de morue ;
  • 45 g de maquereau ;
  • 6 g de sardine à huile ;
  • 12 g de saumon.

Les recommandations pour des apports efficaces

Toutefois, le choix d’aliments contenant l’oméga 3 est bien plus étendu. Il s’agit également de margarine, d’avocat, de germes de blé, d’œufs, de soja, d’huiles de persilla ou encore de fruits de mer. La salade, les épinards et le lapin sont aussi des alternatives pour de savoureuses recettes. Pour faire une expérience vraiment bénéfique de ces apports alimentaires, il est encore capital de respecter les bonnes recommandations. Entre autres, le rapport entre oméga 6 et oméga 3 doit être respecté.

L’apport en oméga 3 doit être 3 à 4 fois inférieur à l’apport en oméga 6 plus aisé à avoir. D’autre part, pour un adulte, l’apport journalier nécessaire en acides gras oméga 3 est de 500 mg. En bénéficiant de cet apport, les risques de maladies cardiaques sont alors réduits de 30 à 35 %. En outre, le besoin en AAL est de 0,8 g à1.1 g par jour. En ce qui concerne AEP et l’ADH, l’apport recommandé est 0,3 g à 0,5 g par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.