Il est tout à fait normal de perdre une petite quantité de cheveux au moment du brossage. Cela devient toutefois problématique lorsque vous perdez plus de 100 cheveux par jour. Il est alors question de chute de cheveux. En s’aggravant, cela entraîne la calvitie ou l’alopécie. Pour remédier à cela, la chirurgie esthétique vous propose 4 solutions. Toutes vous permettent de retrouver de beaux cheveux grâce à différents types d’interventions. Découvrez-les dans le texte qui suit.

La greffe de cheveux

Ce type de traitement constitue une solution efficace et rapide contre la perte de cheveux. Ainsi, les personnes souffrant d’alopécie et de calvitie peuvent effectuer un greffe de cheveux dans un centre spécialisé. Seuls ces établissements spécifiques sont en mesure d’assurer le prélèvement d’une partie du cuir chevelu dans les parties temporales et postérieures de la tête.

Cet échantillon sera ensuite implanté sur la zone dégarnie. La technique se fait alors cheveu par cheveu pour une meilleure efficacité. De ce fait, le résultat obtenu est plus naturel et plus beau. Il faut alors attendre quelques mois pour retrouver une chevelure définitive.

La méthode FUT

Signifiant Follicular Unit Transplantation, la FUT figure parmi les solutions contre la chute de cheveux. Cette technique chirurgicale consiste alors à prélever une bandelette de peau de 20 cm maximum sur une partie du crâne. Cette bande est ensuite répartie en unités folliculaires et est posée sur la zone receveuse.

La FUT est donc une microchirurgie qui est réalisée sous anesthésie locale. Les unités folliculaires vont donner un résultat plus naturel au moment de la repousse. Après quelques semaines, les cheveux implantés sont indétectables et se fondent parfaitement avec le reste de la chevelure.

La technique de la FUE

La méthode de la FUE ou Follicular Unit Extraction implique aussi le prélèvement d’unités folliculaires. Ces dernières sont directement prélevées sur le cuir chevelu. Elle ne laisse aucune cicatrice après l’intervention. La FUE offre également d’autres avantages comme :

  • Une intervention réalisable sous anesthésie locale ;
  • Un résultat naturel au toucher et à la vue ;
  • Un traitement qui peut être associé à d’autres techniques chirurgicales capillairesq.

La technique de la bandelette

Elle implique un prélèvement d’une bande de cheveux, sur la tempe ou la région occipitale. La bande de peau doit alors avoir 15 mm de largeur contre 150 mm de longueur. Après le prélèvement, des sutures sans tensions sont ensuite réalisées sur l’incision. La bandelette va ensuite être divisée en microgreffons à implanter sur la zone receveuse. Elle permet de couvrir de grandes zones dégarnies en cheveux.

Vous avez le choix entre ces différentes techniques chirurgicales pour résoudre vos problèmes de pertes de cheveux. Ainsi, selon l’étendue de la zone dégarnie, vous pouvez opter pour des méthodes plus simples ou d’autres qui nécessitent une intervention plus spécifique. Il faut rappeler que chacune de ces microchirurgies doit être effectuée en milieu hospitalier ou dans une clinique spécialisée. Cette condition est essentielle pour assurer un résultat satisfaisant après la pose des greffons.