Il est vrai qu’une visite chez le dentiste n’est pas ce qu’il y a de plus réjouissant, mais il n’est pas normal de ressentir des malaises et de l’anxiété, au point de fuir systématiquement les rendez-vous. La phobie dentaire est assez courante, mais les conséquences de la négligence des soins dentaires peuvent être néfastes pour les dents, et même pour l’organisme en général en cas d’infections.

Quels sont les signes d’une phobie dentaire ?

Ressentez-vous une peur exagérée à l’approche des visites chez le dentiste ? Vous arrive-t-il de refuser d’aller consulter un dentiste alors que vous souffrez clairement d’un problème dentaire ou reportez-vous constamment les rendez-vous ? Avez-vous une forte anxiété lorsque vous voyez des instruments dentaires ? Il se peut que vous souffriez d’une phobie dentaire. Une peur bleue des injections dentaires pouvant même causer des malaises, ou une tension excessive pendant la consultation qui se traduit par l’accélération du rythme cardiaque, des mains moites, etc. sont autant d’autres signes qui conduisent sur la piste d’une phobie dentaire. Renseignez-vous ici pour en savoir +.

Quelles sont les causes de la phobie dentaire ?

Généralement, les causes sont à rechercher dans le passé de la personne concernée. Un traumatisme vécu antérieurement en la matière et qui a été mal géré peut faire resurgir de l’anxiété et des comportements d’évitement à l’approche d’une visite chez le dentiste. L’image qu’on a généralement du dentiste peut y contribuer aussi. On dénombre ainsi :

  • Les causes psychologiques ;
  • Les expériences personnelles antérieures ;
  • Les expériences de proches ;
  • Etc.

Mais, il n’est pas exclu qu’il y ait des causes plus profondes dans certains cas. Et si un parent souffre déjà de la phobie dentaire, il n’est pas étonnant de voir la même peur du dentiste se répéter chez son enfant. Découvrez-en plus sur la peur du dentiste sur le site phobiedentiste.eu.

Que faire quand on a la phobie dentaire ?

Quand on a la phobie dentaire, il est possible de ne pas demeurer dans cet état. Il revient à la personne concernée de décider de sortir de cette souffrance. Il en va de votre santé bucco-dentaire, et des problèmes à ce niveau peuvent même avoir des répercussions jusque sur votre estime de soi.

Reconnaissez votre état

Il ne sert à rien de se convaincre que tout va bien et qu’au prochain rendez-vous on trouvera le courage d’aller voir le dentiste alors qu’on sait pertinemment qu’on n’ira pas. Prenez un temps et reconnaissez votre état. C’est un premier pas vers la délivrance.

Cherchez un bon dentiste

Dans cette situation, il est primordial de chercher un bon dentiste, c’est-à-dire celui qui peut prendre en compte vos difficultés dans votre prise en charge. Prenez le temps de contacter les éventuels choix et faites la discussion pour trouver celui avec qui vous pourrez vous sentir en confiance. Et après avoir fait votre choix, parlez à l’avance au dentiste de votre phobie dentaire pour qu’il puisse se préparer à vous accompagner en douceur.

Trouvez des moyens pour diminuer votre peur

Pourquoi ne pas essayer d’écouter de la musique pour vous détendre ? Vous pouvez aussi aller au rendez-vous avec un ami, ce serait rassurant. Évitez surtout de vous focaliser sur ce que fait le dentiste, et consulter un psychologue si besoin, pour un meilleur suivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.